Les États-Unis et les pays du Golfe sanctionnent le Hezbollah pour terrorisme

0
395
epa03587099 Lebanese supporters of Hezbollah raise their hands as they listen to the televised speech of the Secretary General of Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah during a rally to mark the party's Martyrs Day at southern suburb Beirut, Lebanon, 16 February 2013. Portraits behind show Lebanese Hezbollah commanders Ragheb Harb (C) Abbas Mussawi (R) and Imad Mughnieh (L). Mussawi was killed on 16 February 1992 in an Israeli air raid in Nabatiyeh Harb was assassinated in southern Lebanon during Israel's occupation in February 1984, Mughnieh was killed in a car bombing in the Syrian capital Damascus on 12 February 2008. EPA/WAEL HAMZEH

Les États-Unis et six pays du Golfe réunis au sein du Centre contre le financement du terrorisme (TFTC) ont annoncé mercredi des sanctions contre les dirigeants de l’organisation chiite libanaise Hezbollah, dont son chef Hassan Nasrallah, pour soutien au terrorisme.

Ses sanctions visent en particulier les membres du conseil de la choura, l’organe décisionnaire du mouvement chiite créé en 1982 à l’initiative des Gardiens de la révolution iraniens, ainsi que des sociétés accusées de le financer.

« En visant le conseil de la choura du Hezbollah, nos Nations rejettent collectivement la fausse distinction entre une soi-disant ‘aile politique’ et les desseins terroristes mondiaux du Hezbollah », a affirmé le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, dans un communiqué.

Le « Parti de D’ », fidèle allié de l’Iran et ennemi juré d’Israël, est le principal mouvement armé libanais et un poids lourd politique qui a remporté, avec des partis alliés, les dernières élections législatives au Liban le 6 mai.

Il combat en Syrie aux côtés du régime de Bachar al-Assad et est soupçonné d’armer les rebelles Houthis qui ont pris le contrôle d’une partie du Yémen.

Source www.europe-israel.org

LIRE  Marseille: Une mosquée salafiste fermée sur ordre de la préfecture de police

Aucun commentaires

Laisser un commentaire