Exclu pour une photo antisémite, un ex-membre du RN recyclé par l’extrême droite allemande

0
44

Les législatures passent, mais les mêmes sempiternelles polémiques collent à l’extrême droite européenne. Ainsi recroise-t-on à Bruxelles le nom de Guillaume Pradoura, l’ancien assistant parlementaire de Nicolas Bay, suspendu puis exclu par le Rassemblement national en mai après l’exhumation d’une photographie antisémite.

En ce début de neuvième législature au Parlement européen, Guillaume Pradoura y a en effet retrouvé un poste d’assistant parlementaire. Sur le site du Parlement européen, on le découvre reconverti auprès de Maximilian Krah, député de l’AfD. Donc auprès du parti d’extrême droite allemand allié du Rassemblement national (RN) : les deux partis siègent au sein du même groupe, Identité et Démocratie, dans l’hémicycle européen.

Le 15 mai, soit onze jours avant le scrutin européen, l’ex-députée frontiste européenne Sophie Montel, qui ne manque jamais une occasion de cogner sur le parti pour lequel elle a milité trente ans, publiait ce message sur Twitter, photographie à l’appui : « Voilà donc l’assistant de toujours de @NicolasBay_ : Guillaume Pradoura, qui a des amis du KKK et aime faire ce genre de photo. Visiblement intouchable puisqu’il est encore là… » Sur le cliché en question, Guillaume Pradoura apparaît grimaçant, mimant des doigts crochus et affublé d’un chapeau noir de rabbin et de fausses papillotes. Tout l’attirail de la caricature antisémite.

« Monsieur Guillaume Pradoura est immédiatement suspendu du Rassemblement national et convoqué devant la commission des conflits en vue de son exclusion », avait rapidement réagi le vice-président du parti, Steeve Briois, sur le même réseau social.

Lire la suite ici www.lemonde.fr

LIRE  Israël tire sur un drone en provenance de la Syrie

Aucun commentaires

Laisser un commentaire