Le fils de Netanyahou met ses Tefilines en Chine

0
1563

Avner Netanyahou a accompagné son père “Bibi”, le premier ministre israélien, lors de sa visite en Chine.

Netanyahou s’est rendu avec son fils au musée des réfugiés juifs à Shanghai. Les envoyés ‘Habad de la ville, les rabbanim Chalom et Avraham Greenberg, ont assisté à cette visite. Le fils du premier-ministre, Avner, s’est tourné vers le rav Avraham Greenberg et lui a demandé s’il avait des Tefilines avec lui, parce qu’il n’avait pas encore prié. Lorsque le rav répondit par l’affirmative, Avner est sorti en direction de la synagogue « Ohel Moché » se trouvant à côté, et s’est mit à prier.

Malgré son passé historique important, la synagogue « Ohel Moché » n’est plus en fonction. Elle est aujourd’hui une partie du musée, mais aucune prière n’y est organisée de manière fixe, c’est pour cela qu’il ne s’y trouve pas de sidourim (livres de prière). Sans attendre, le jeune Avner a sorti son téléphone portable et a prié dans son sidour virtuel.

Le jeune homme n’a pas fait attention à l’agitation qui l’entourait, et s’est plongé dans sa Tefila.

Autour de lui, des curieux se sont rassemblés, incluant les accompagnateurs chinois qui ne purent pas se maîtriser. A la fin de sa prière, ces derniers ont cherché à savoir ce que le jeune homme avait mis sur son bras. Avner a expliqué que les Tefilines nous rappellent chaque matin Qui a créé le monde et « devant Qui nous nous tenons ».

De rapides photographes chinois ont profité de ce singulier moment, et les photos du jeune Juif fier, fils du premier-ministre, élève de terminale, priant à la synagogue en plein milieu d’une visite officielle, ont volé les gros titres dans la république chinoise.

LIRE  Drame sur la 443 : un motocycliste décédé au Checkpoint de Maccabim....

Les envoyés ‘Habad étaient responsables de la préparation de la nourriture cachère pour l’entourage du premier-ministre lors de sa visite en Chine.

Un beau Kiddouch Hachem (sanctification du Nom Divin) !

Source www.torah-box.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire