Fusillade de Jersey City : « Les assaillants prévoyaient d’attaquer la Yechiva d’à côté » (maire)

0
153
Emergency responders work near a kosher supermarket and a synagogue near the site of shooting in Jersey City, N.J., Wednesday, Dec. 11, 2019. The mayor of a New Jersey city says gunmen targeted the kosher market during a shooting that killed multiple people Tuesday. (AP Photo/Seth Wenig)

Les deux suspects qui ont attaqué une épicerie casher mardi dans la banlieue new-yorkaise, causant la mort de quatre personnes, « prévoyaient en fait de s’en prendre à l’école talmudique (Yechiva) d’à côté », a déclaré vendredi le maire de Jersey City.

« Au fil des informations, il devient de plus en plus clair que les 50 enfants qui étudient à l’école talmudique à côté de l’épicerie étaient la véritable cible », a tweeté Steven Fulop vendredi.

« Nous ne serons peut-être jamais sûrs à 100%, mais la porte de la Yechiva se trouve à moins d’un mètre (3 feet) de l’épicerie, et l’un des suspects semblait se diriger d’abord dans cette direction », a-t-il précisé.

M. Fulop a également salué « la bravoure » des policiers qui ont stoppé les assaillants à temps et « empêché le pire ».

« Il s’agit d’une terrible tragédie, mais même dans tant d’obscurité avec des vies perdues, il y a un peu de lumière puisque sans aucun doute, si la bravoure/la rapide intervention de la police ne les avait pas stoppés à temps, cela aurait pu être bien pire », a-t-il ajouté.

Deux jours après la fusillade qui semblait initialement relever du banditisme, les autorités ont confirmé jeudi traiter l’affaire comme un acte « alimenté par l’antisémitisme » et « la haine de la police ».

Sur la base des éléments collectés et des témoins interrogés, « nous pensons que les suspects avaient des vues témoignant d’une haine des Juifs et d’une haine des forces de police », a déclaré le procureur de l’Etat du New Jersey, Gurbir Grewal, lors d’un point de presse à Jersey City.

LIRE  Tsunami meurtrier en Indonésie : des organisations juives au secours des sinistrés

« Je confirme que nous traitons cette affaire comme un acte de terrorisme intérieur alimenté par l’antisémitisme et par des vues anti-forces de l’ordre », a-t-il ajouté.

Source www.i24news.tv

Aucun commentaires

Laisser un commentaire