Le Grand Rabbin de Russie réprouve l’envoi de S-300

0
271

Dans une rare réprobation, le Grand rabbin de Russie dénonce le transfert de missiles de cet ordre en Syrie comme une “erreur”

JTA ) – L’un des deux Grands rabbins de Russie a déclaré qu’Israël “ne devrait s’appuyer sur personne” et que la décision de Moscou de doter la Syrie de missiles anti-aériens avancés est une “erreur”, offrant une rare réprobation de la politique de défense de son pays.

“Tout d’abord, je ne pense pas qu’il s’agisse d’une menace existentielle», a déclaré Lazar lors d’un événement célébrant le 90e anniversaire d’Elie Wiesel . “Je suis sûr qu’en Israël aujourd’hui, nous avons les moyens de nous occuper de nos ennemis, même avec la batterie S-300.”

“C’est une histoire qui dure depuis longtemps”, a poursuivi le rabbin, “mais à la suite de la chute de l’avion russe, la Russie a apparemment décidé de vendre ce matériel pour protéger ses avions. Je pense que c’est une erreur et que cela ne fera que causer davantage de problèmes à la région. Mais j’espère qu’Israël sera en mesure de surmonter ces difficultés. Je suis sûr que la technologie dont dispose actuellement l’armée israélienne permettra de surmonter ce problèmes. Dans de telles conditions, je pense que nous devons maintenir le lien avec la Russie et être en contact avec tout le monde, mais nous ne devrions compter sur personne, excepté sur D’ “, a conclu Lazar.

Berel Lazar, du mouvement Chabad, a fait ces remarques jeudi lors d’une conférence organisée par le groupe culturel Limmud FSU à Sighet, en Roumanie.

La Russie donne à la Syrie le système S-300 à la suite de la destruction, le mois dernier, d’un avion des services de renseignement russes par les forces syriennes, croyant répliquer à une frappe israélienne dans l’espace aérien syrien. La Russie a accusé Israël d’être à la source de cet incident, qui a tué 15 soldats russes.

LIRE  Mort de Jakiw Palij, ancien gardien SS de camp nazi

“Je pense que c’est une erreur qui ne fera qu’accroître les problèmes dans la région”, a déclaré Lazar, qui rencontre régulièrement le président russe Vladimir Poutine, au journaliste israélien Eli Mandelbaum à propos du transfert de missile.

Le mouvement de Lazar, la Fédération des communautés juives de Russie, dénonce souvent les manifestations d’antisémitisme en Russie et certains aspects de la politique de la Russie à l’égard d’Israël, notamment son vote de 2017 en faveur d’une résolution de l’ONU qui ignore la signification de Jérusalem pour les Juifs. Mais Lazar, qui a déclaré qu’il s’opposait à une participation excessive des dirigeants de la communauté juive à la vie politique russe, a rarement critiqué publiquement la Russie pour ses relations bilatérales avec Israël sur des sujets dépourvus de dimension religieuse.

Le rabbin, ressortissant italien devenu citoyen russe en 2000, a poursuivi en affirmant que son organisation et lui “parlaient de [la question de la S-300] avec le président”, faisant référence à Poutine. “Nous expliquons, je dirais, la sensibilité sur cette question de nos frères en Israël, à Sion, et nous espérons qu’Israël et la Russie pourront continuer à coopérer pour mettre un terme au terrorisme, à arrêter l’Iran et qu’Israël continuera à préserver ses frontières et à neutraliser toute menace avant qu’elle n’atteigne sa porte. “

Lazar est l’un des deux principaux rabbins de Russie aux côtés d’Adolf Shayevich.

Adolf Shayevich

Pendant des années, Israël et ses alliés ont fait pression sur la Russie pour qu’elle ne donne pas à la Syrie et aux autres acteurs régionaux le système S-300, arguant que cela limiterait la capacité d’Israël à neutraliser les menaces terroristes, notamment du groupe basé au Liban, le Hezbollah.

LIRE  D'où vient le mythe du complot juif ?

Plusieurs centaines de personnes ont assisté à l’événement organisé à Sighet, lieu de naissance d’Elie Wiesel, lauréat du prix Nobel de la paix et survivant de la Shoah, décédé en 2016.

En août, la police roumaine a arrêté un homme de 37 ans soupçonné d’avoir écrit des slogans antisémites sur les murs de la maison natale de Wiesel.

Adaptation : Marc Brzustowski – www.jforum.fr

Aucun commentaires

Laisser un commentaire