Un groupe anti-israélien bafoue à Amsterdam la commémoration de la Nuit de Cristal

0
1162
La communauté juive des Pays-Bas a vivement dénoncé la manipulation politique de l’évènement marquant le 78ème anniversaire de la nuit de Cristal, organisé mercredi par une association se disant opposée au racisme dans une synagogue d’Amsterdam, a rapporté le Jewish Telegraph Agency (JTA).

Le Centre pour l’information et la documentation sur Israël (CIDI) a condamné l’hommage annuel rendu par l’organisation la Plateforme Stop le Racisme et l’Exclusion, supposée lutter contre toute forme de discriminations dont l’antisémitisme.

Dans un communiqué, le CIDI explique s’être démené pendant des semaines pour faire annuler cette commémoration par ce groupe d’extrême gauche qui à plusieurs reprises, a manifesté son animosité envers Israël et sa sympathie pour le groupe terroriste palestinien Hamas.

« La manipulation politique de la commémoration de cette horrible nuit opérée par des groupes, qu’ils soient de gauche ou de droite, est douloureuse et abjecte », a déclaré le CIDI.

L’évènement s’est déroulé cette année dans une synagogue portugaise d’Amsterdam, en présence du Premier ministre Mark Rutte.

Une association représentant la communauté juive des Pays-Bas, le « Central Jewish Board », a également condamné l’évènement qu’elle a qualifié de « provocateur » et offensant.

La Plateforme Stop le Racisme et l’Exclusion, précédemment connue sous le nom de « NBK », commémore chaque année depuis 1992 la « nuit de Cristal »,pogrom nazi datant de 1938 considéré comme le début du processus d’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, habituellement en présence de membres de la communauté juive.

Cependant, le JTA a rapporté qu’en 2010, le « Central Jewish Board » a rompu ses liens avec l’association qui tentait de lier la Shoah au conflit israélo-palestinien.

LIRE  Binyamin Netanyahou agit en coulisses pour unir la droite religieuse

La militante de NBK, Miriyam Aouragh avait notamment organisé en 2004 une cérémonie d’hommage à Amsterdam en l’honneur d’Ahmed Yassin, l’ancien leader du groupe terroriste Hamas, tué par Israël cette même année.

En 2009, l’imam Yassin Elforkani, invité par NBK à prononcer un discours lors de la commémoration de la « nuit de Cristal » cette année-là, avait déclaré que les Juifs de Damas utilisaient du sang pour cuisiner leur matsa.

L’année dernière, le même évènement organisé par la Plateforme Stop le Racisme et l’Exclusion a été accueilli dans un bâtiment municipal, auquel a participé la députée israélienne de la Liste arabe unie Hanin Zoabi, connue pour ses propos controversés exprimés à l’égard d’Israël, et lors duquel elle avait accusé « l’Etat hébreu de crimes semblables à ceux commis par les nazis ».

Source I24 News

Aucun commentaires

Laisser un commentaire