Iran : début des cérémonies d’hommage au général Soleimani à Ahvaz

0
172

Une marée humaine a envahi les rues d’Ahvaz dimanche matin, pour rendre hommage au général iranien Qassem Soleimani, tué vendredi par une frappe américaine en Irak.

Le corps de l’officier est arrivé avant l’aube à l’aéroport de cette ville du sud-ouest de l’Iran à forte minorité arabe, selon l’agence semi-officielle Isna.

Le rassemblement dans cette ville, capitale du Khouzestan, province martyre de la guerre Iran-Irak (1980-1988) pendant laquelle le général commença à s’illustrer, marque le début de trois jours de cérémonies en son honneur en Iran, après celles ayant eu lieu samedi en Irak.

L’hommage national doit se poursuivre à Téhéran, Machhad (nord-est) et Qom (centre) jusqu’à l’inhumation de la dépouille de l’officier, prévue mardi dans sa ville natale de Kerman (sud-est).

Rassemblée sur la place Mollavi et dans plusieurs rues alentours, la foule d’Ahvaz arbore des drapeaux rouges (couleur du sang des « martyrs »), verts (couleur de l’islam) et blancs ornés de slogans religieux, ainsi que des portraits du général qui commandait la force Qods, unité d’élite des Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique de la République islamique.

Hommes et femmes pleurent en se frappant la poitrine au son d’une mélopée chiite : « Tu as réalisé ton rêve, tu as rencontré l’imam Hussein. Oh ! Tu as réalisé ton rêve. »

Petit-fils de Mahomet, l’imam Hussein, est l’une des figures saintes les plus révérées du chiisme, auquel les fidèles se réfèrent souvent comme au « Seigneur des martyrs ».

Les habituels slogans « Mort à l’Amérique » sont également repris avec véhémence.

De son côté, le président américain Donald Trump a affirmé dans un tweet dimanche, que les Etats-Unis frapperaient l’Iran plus fort qu’il n’a jamais été frappé s’il menait des attaques en représailles à l’assassinat de Qassem Soleimani.

LIRE  Cristiano Ronaldo d’origine juive?

Source www.i24news.tv

Aucun commentaires

Laisser un commentaire