Nouveaux détails : seules les femmes s’occuperont des personnes enlevées

0
57

L’accord visant à libérer les personnes enlevées devrait entrer en vigueur demain à 16h00. Selon des informations publiées ce soir, les personnes libérées seront amenées d’Egypte en Israël à bord d’un avion privé. Il a également été rapporté que 23 travailleurs thaïlandais, considérés comme originaires des kibboutzim environnants, seraient également libérés en dehors du cadre de l’accord.

Be’hadré ‘Harédim

Il a été décidé que seules les femmes prendraient soin dans les hôpitaux des personnes enlevées. Les autorités professionnelles ont décidé qu’il serait plus approprié que le traitement soit effectué par une équipe féminine.

Comment les personnes enlevées seront-elles transférées en Israël ?

News 12 a rapporté que toutes les personnes libérées lors du premier tour avaient été kidnappées dans le même kibboutz de la bande de Gaza et apparemment détenues ensemble.

Dès leur arrivée en Israël, les personnes enlevées seront transférées à la base de Hatzeri, d’où elles recevront leur premier appel téléphonique avec leurs familles. Ils seront ensuite transportés en voiture ou en hélicoptère vers cinq hôpitaux et entreront dans un complexe isolé sur un étage séparé.

Il y a trois autres libération, une chaque jour. Au total, au moins 50 personnes enlevées seront libérées. Vous recevrez chaque jour une liste des personnes enlevées qui seront libérées le lendemain.

Dans ‘Kan 11’, un rapport égyptien a été mis à jour sur les détails de la libération. Du côté égyptien du terminal de Rafah, il y aura des forces de sécurité israéliennes aux côtés des forces de sécurité égyptiennes et des représentants du Croissant-Rouge et de la Croix-Rouge.

• Les personnes enlevées par les terroristes ont quitté le terminal de Rafah pour Israël via l’aéroport d’Al-Arish dans un avion privé.

• Une délégation de sécurité égyptienne arrivera à Jérusalem et sa mission sera de recevoir les terroristes palestiniens libérés et de vérifier la liste de noms que le gouvernement israélien a présentée aux médiateurs, que la direction du Hamas a examinée et approuvée.

• Et plus encore dans le rapport : le Hamas refuse de permettre aux représentants de la Croix-Rouge de visiter les lieux où sont détenus des otages qui n’étaient pas inclus dans l’accord actuel, mais en échange le Hamas les informera de leur état et de la manière dont il les traite.

• Et qui d’autre devrait être libéré en dehors de l’accord, selon le rapport ? 23 travailleurs Thaïlandais. Un accord trouvé grâce à la médiation de l’Iran.

Il a également été rapporté ce soir sur Hadachot 12 qu’à la dernière minute le Hamas a introduit une autre « chèvre » et a exigé le retrait des forces de Tsahal de l’hôpital Shifa, Israël a refusé et achèvera les opérations d’exposition à l’hôpital dans les jours suivants.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire