Israël arme au moins sept groupes rebelles syriens

0
435
A picture taken on October 28, 2017, shows a view of damaged buildings in the Syrian city of Raqa. The US-backed SDF took full control of Raqa on October 17, wrapping up an operation that lasted more than four months to capture a city that had been the inner sanctum of IS's now moribund "caliphate". Hundreds of thousands of people fled the city since 2014 and by the time the SDF retook it, Raqa had become a ghost town of collapsed buildings. / AFP PHOTO / Delil souleiman

Israël augmente son soutien militaire aux rebelles sunnites en Syrie, à la suite de tensions à la frontière syrio-israélienne. Au moins sept groupes rebelles peuvent à présent compter sur des armes et des munitions de l’Etat hébreu, a écrit lundi le journal israélien Haaretz. Ces groupes sont principalement implantés sur le plateau du Golan, région revendiquée par les deux Etats. Certains de ces groupes seraient liés à Al-Qaida. Le fait que le régime de Damas a repris l’avantage dans le conflit syrien est mal vu du côté d’Israël. Le régime de Bachar-el-Assad n’a jamais été un allié et doit ses succès militaires au soutien de la Russie, de la milice chiite libanaise du Hezbollah, qualifiée de terroriste par Tel Aviv, et de l’Iran, qui a menacé à plusieurs reprises de détruire Israël. A la suite des récents développements, l’Iran est « à 20 kilomètres de la frontière avec Israël », selon Haaretz.

Récemment, l’armée de l’air israélienne a effectué des bombardements en Syrie, affirmant viser des positions du Hezbollah et de l’Iran.

Source fr.metrotime.be

LIRE  Les réactions aux accords entre Israël et l'Emirat

Aucun commentaires

Laisser un commentaire