Israël, ses députés et la foi

0
1470

Le quotidien Haaretz a effectué un curieux sondage d’opinion parmi les députés israéliens : dans quelle mesure sont-ils croyants ? Et le résultat n’est pas moins surprenant : 70, sur 120 membres de la Knesset, ont répondu par la positive, ils conçoivent que l’Eternel dirige le monde. Seuls neuf ont donné une réponse négative, mais tout de même 39 ont refusé de répondre – ce qui laisse un doute sur leur position réelle, car certains l’ont fait par refus de participer à des sondages d’opinion aussi futiles (même si le sujet est important).

Une évolution positive ? Même pas : un sondage du même ordre, effectué voici vingt ans par le même journal, a amené 91 députés à répondre positivement, contre 9 déjà alors qui ont répondu par la négative.

Dans l’ensemble, donc, les députés ne se désolidarisent pas de la foi du peuple juif, et c’est une constatation encourageante. Les seuls hommes politiques réellement renégats font partie du parti politique Mérets, avec 3 députés sur quatre se déclarant non religieux – pas de surprise.

Toutefois, cette adhésion globale à une sorte de déisme ne doit pas nous empêcher de voir la réalité : ce n’est pas parce qu’un député accepte de déclarer qu’il croit en une Force supérieure qu’il va pour autant voter en faveur de l’étude des jeunes à la Yechiva… Car, entre croire en D’, et accepter la Tora, et plus encore, y voir un élément justifiant un investissement de cet ordre, avec 100.000 jeunes se dévouant à son étude, il y a des années-lumière de distance.

Mais, au contraire, que l’Eternel fasse que la lumière de la Tora se répande de plus en plus dans notre peuple, comme le dit le prophète Malakhie (fin de sa prophétie) : « Or, je vous enverrai Elie, le prophète, avant qu’arrive le jour de l’Eternel, jour grand et redoutable ! Lui ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères ».

LIRE  Un procès pour une jupe

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire