Israël: injections de rappel contre le covid

Israël: injections de rappel contre le covid

0
44

Les Israéliens de plus de 30 ans recevront des injections de rappel contre le COVID.

 Les Israéliens de plus de 30 ans pourront recevoir une troisième injection du vaccin contre le coronavirus plus tard cette semaine, a déclaré le ministre des Affaires de la diaspora, Nachman Shaï (notre photo : « On revient à la vie – on se fait vacciner »).

Vendredi, le Premier ministre Naftali Bennett, 49 ans, a lancé la campagne de vaccination pour les adultes de plus de 40 ans en recevant sa troisième injection.

«Maintenant, nous sommes au sommet de la bataille, ensemble, nous pouvons gagner; c’est à portée de main, mais nous n’y sommes pas encore», a déclaré Bennett peu de temps avant de recevoir l’injection. «Je vous demande d’utiliser ce privilège unique que vous avez en tant qu’Israélien et d’aller vous faire vacciner».

En deux jours, 65.000 Israéliens âgés de 40 à 49 ans ont reçu le troisième vaccin. Au total, depuis le lancement de la troisième campagne de vaccination, plus de 1.300.000 Israéliens ont été vaccinés.

Le Dr Ran Balicer, membre de l’équipe de riposte à la pandémie du ministère de la Santé, a déclaré qu’il s’attendait à ce que le taux d’infection chute de façon spectaculaire «une fois que nous aurons vacciné plus de 50 % des Israéliens de plus de 50 ans».

Avec la propagation de la variante « Delta » hautement contagieuse, les infections ont grimpé en flèche ces dernières semaines, faisant craindre une quarantaine pendant les fêtes de septembre.

Dimanche, le ministère de la Santé a signalé que sur les 99.036 Israéliens testés pour le virus au cours des dernières 24 heures, 5.312 (5,44 %) ont été testés positifs.

LIRE  Sondage Makor Rishon : le bloc de droite n'y arrive pas !

Il y a 68.609 cas actifs dans le pays. Actuellement, 1.133 Israéliens ont été hospitalisés, 150 dans un état critique et 104 sous assistance respiratoire.

Israël a signalé 912.619 cas, dont 6.782 décès, depuis le déclenchement de la pandémie l’année dernière.

Pendant ce temps, le cabinet du coronavirus se réunissait ce dimanche après-midi pour discuter de l’ouverture de l’année universitaire. Bien que les parents, les enseignants et le ministre de l’Éducation, Yifat Shasha-Biton, insistent pour que l’année scolaire s’ouvre comme prévu le 1er septembre, beaucoup souhaitent la reporter en raison du taux de morbidité élevé.

Bennett a déclaré samedi soir que l’objectif du gouvernement était d’empêcher une autre fermeture nationale et, par extension, que les enfants doivent étudier via zoom.

«Nous devons apprendre à vivre et à étudier aux côtés du virus», a-t-il déclaré.

Il a également souligné que le cabinet débattra de la réouverture de l’année scolaire uniquement pour les élèves du préscolaire et du primaire. Les collégiens et lycéens commenceront leurs études comme prévu, car ils ont été vaccinés.

Pendant ce temps, 1,7 million de tests rapides de coronavirus sont arrivés vendredi à l’aéroport international Ben Gourion pour que les écoles puissent les administrer aux étudiants avant la nouvelle année scolaire. L’objectif, selon Bennett, est de réduire le nombre d’enfants porteurs de COVID qui fréquentent les cours en personne et de stopper la propagation du virus dans le pays.

JForum ‒ Infos Israel-news

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop