Israël aurait mis à mort un haut responsable du Hezbollah à Damas

0
298

Un haut-responsable du Hezbollah, partisan du régime de Bachar Assad en Syrie, Mashur Zidan, a été tué dimanche dans l‘explosion d’une voiture à la périphérie du pont al-Kaliya au sud-ouest de la banlieue de Damas, selon des sources syriennes.

Zidan faisait partie des proches de Samir Kuntar, éliminé par Israël. Le Mossad est tenu pour responsable de cette élimination en Syrie et serait responsable de l’assassinat de Zidan.

Zidan voyageait avec un autre individu quand un drone israélien lui a tiré un missile, selon un site internet de l’opposition syrienne.

Le Hezbollah a commencé à déployer des forces au Liban et en Syrie près de la frontière israélienne, selon des reportages publiés samedi.

Le Daily Beast a publié un entretien avec un certain nombre de commandants de l’organisation terroriste qui affirmaient que cette organisation avait été directement lésée par les sanctions financières imposées à l’Iran par les États-Unis et que, par conséquent, ils étaient prêts à passer à l’action, pour peu que l’Iran leur en donne l’ordre.

L’un des commandants a indiqué qu’il y avait une chance qu’une guerre éclate entre le Hezbollah et Israël, du genre “qui ne serait pas comme les précédentes”, soulignant que “cette fois, nous serons les premiers à tirer”.

Le commandant a souligné que les sanctions avaient un impact négatif sur l’économie iranienne sur son soutien à l’organisation terroriste. “Si un missile frappe l’Iran, il sera traité comme si Israël l’avait tiré”, a-t-il menacé. Le commandant a également déclaré que “même avant la guerre civile en Syrie, nous voulions ouvrir un front contre Israël sur les hauteurs du Golan, mais le gouvernement syrien a tracé une ligne rouge. Il n’y a plus de lignes rouges.”

LIRE  Tombes juives jetée à terre au cimetière parisien de Pantin !
Cet article a été traduit de Maariv par Tamar Beeri.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire