Israël: plus de 1 000 victimes du terrorisme portent plainte contre l’Arab Bank

0
199

Les familles de plus d’un millier de victimes du terrorisme ont déposé plainte mardi auprès d’un tribunal de Jérusalem contre l’Arab Bank et réclamé 20 milliards de shekels (plus de 5 milliards d’euros) pour coopération, soutien, assistance, financement et encouragement des actes terroristes en Israël et en Cisjordanie.

Selon les allégations, étayées par 1132 personnes, victimes et proches de victimes d’attentats, les activités de l’Arab Bank ont causé la mort de nombreux citoyens.

L’Arab Bank, groupe bancaire et financier jordanien, a débuté ses activités à Jérusalem, puis est devenu l’un des groupes les plus importants au Moyen-Orient, dont le siège social est basé à Amman.

La plainte porte sur des attaques terroristes perpétrées en Israël, en Cisjordanie mais aussi à Gaza (avant son démantèlement) entre 1995 et 2005, par le Hamas, le Jihad islamique, le Fatah et d’autres organisations.

C’est la première fois qu’une action en justice est intentée contre une banque pour implication dans le financement du terrorisme. Les revendications précédentes étaient jusqu’à présent dirigées contre l’Autorité palestinienne et le Hamas.

La plainte déposée recense de nombreuses attaques, telles que les attentats-suicides commis dans des autobus, celui du Dolphinarium à Tel Aviv le 1 juin 2001, de la pizzeria Sbarro à Jérusalem le 9 août 2001, ou encore de l’hôtel Park à Netanya le 27 mars 2002.

Source www.i24news.tv

LIRE  Le « droit au retour des Palestiniens », seul véritable tueur de la solution à deux États

Aucun commentaires

Laisser un commentaire