Israël renforce son aide en faveur des entrepreneurs high-tech ultra-orthodoxes

0
391

Un programme similaire sera annoncé pour les entrepreneurs israéliens arabes. Objectif : augmenter la participation des minorités sur la scène des start-ups en pleine expansion.

L’Autorité israélienne de l’innovation, chargée d’établir les politiques technologiques nationales et de financer les start-ups lors de leurs première phases de création et de développement, a fait savoir qu’elle étendait son soutien aux entrepreneurs technologiques ultra-orthodoxes avec pour objectif de leur faciliter l’accès aux financements et l’intégration sur la scène technologique du pays, en pleine expansion.
Un communiqué du ministère de l’Economie et de l’Industrie a noté que sous les termes revus d’un programme mis en vigueur depuis 2014, les entreprises technologiques appartenant à au moins 33 % à des entrepreneurs ultra-orthodoxes seront éligibles à un financement pendant deux ans : 75 % de leurs dépenses en R&D pour la première année et 70 % pour la seconde. Le programme original ne prévoyait un financement que sur un an.
De plus, ces start-ups apprendront comment « maximiser les ressources et les réussites de l’entreprise », a précisé le communiqué. Ce qui comprend augmenter leur exposition à l’environnement technologique dans le pays, permettre des formations à l’entrepreneuriat, et la possibilité d’utiliser l’argent des subventions pour du conseil en entreprise ou en marketing.

Lors du premier hackathon pour ultra-orthodoxes dans les bureaux de Facebook à Tel Aviv, les équipes concilient textes sacrés et technologie, 16 novembre 2017. (Crédit : Shoshanna Solomon/Times of Israel)
L’autorité de l’Innovation travaille actuellement sur un programme similaire de financement pour les entrepreneurs arabes israéliens sous des termes qui seront les mêmes que ceux mis en oeuvre pour les ultra-orthodoxes. Le plan sera annoncé « dans un avenir proche », a commenté Naomi Krieger Carmi, cheffe du bureau des défis sociétaux au sein de l’autorité, dans un courriel.
Lire la suite ici fr.timesofisrael.com
LIRE  Les Arabes israéliens disent non à la Palestine

Aucun commentaires

Laisser un commentaire