Jérusalem: une fatwa interdit aux Arabes de participer aux municipales

0
383

Le Haut Conseil de l’Ifta, autorité religieuse musulmane basée à Jérusalem, a émis lundi une fatwa (décret religieux) interdisant aux Musulmans de participer aux élections municipales de la ville sainte, prévues le 30 octobre.

Selon l’agence de presse palestinienne Wafa, ce décret concerne aussi bien les habitants souhaitant se porter candidats que ceux voulant glisser un bulletin dans les urnes israéliennes.

En votant, les 300.000 Palestiniens habitant Jérusalem reconnaîtraient « la souveraineté qu’Israël tente d’imposer à leur ville occupée », a indiqué l’autorité religieuse musulmane.

Après la Guerre des Six Jours et la Bataille de Jérusalem en 1967, la ville sainte a été réunifiée sous gouvernance israélienne. Les nouvelles frontières de la ville n’ont jamais été reconnues par les Palestiniens.

MENAHEM KAHANA (AFP)Israelis march with their national flag along the old city walls of Jerusalem on May 13, 2018, as they celebrate Jerusalem Day
MENAHEM KAHANA (AFP)

L’Etat hébreu et la municipalité de Jérusalem « ne vous fournissent aucun service, détruisent vos maisons, ne vous délivrent pas de permis de construire et vous imposent de fortes taxes », a rappelé le Haut Conseil de l’Ifta aux Hiérosolymitains arabes dans sa fatwa.

Cette dernière précise également que « ceux qui justifient leur participation aux élections sous le prétexte de la protection ou de la défense de leur ville ont vu par les expériences passées » que cela n’avait pas fonctionné.

L’an dernier, Eyad Bibouah, un Palestinien vivant dans la ville sainte, a annoncé son intention de former le Parti de Jérusalem-Est pour participer aux élections municipales.

Il a été suivi par un autre activiste, Ramadan Davash, qui a annoncé vouloir former une liste arabe unifiée et se porter candidat au scrutin.

LIRE  Une récompense bien méritée !

A la tête de la mairie de Jérusalem depuis le 11 novembre 2008, Nir Barkat a annoncé en mars qu’il ne chercherait pas à briguer un troisième mandat entant que maire, préférant se consacrer à la conquête d’un siège au sein du parlement israélien.

Source www.i24news.tv

Aucun commentaires

Laisser un commentaire