Un journaliste argentin: “Nous sommes les champions du monde de l’hypocrisie”

0
1016

L’annulation du match amical Israël-Argentine ne cesse de faire des vagues, en Israël mais également en Argentine. L’un des journalistes les plus en vue dans les médias argentins, Miguel Winitzky, a sévèrement dénoncé la décision de la Fédération argentine de football ainsi que de l’équipe nationale.

Dans une tribune publiée dans le quotidien Clarin il va jusqu’à conclure que “l’Argentine peut désormais soulever la coupe du championnat universel de l’hypocrisie”.

Il donne son explication qui met d’ailleurs en contraste la différence de traitement faite à Israël par la communauté internationale en général: “La rencontre de football qui devait se dérouler entre l’Argentine et Israël a été annulée après des manifestations contre l’attitude de l’Etat juif envers les Palestiniens. Vous pouvez donc imaginer que pour être conséquente, l’équipe nationale devrait annoncer qu’elle renonce au Mondial en Russie car le Kremlin a décidé d’intervenir en Syrie à la demande du tyran Bachar El-Assad, qui a fait assassiner des centaines de milliers de ses propres citoyens. Elle ne devrait pas non plus jouer contre l’Islande, puisque ce pays a été à l’origine de l’alliance des pays qui ont envahi l’Irak et l’Afghanistan, ou contre le Nigeria, où le groupe Boko Haram a massacré des milliers de personnes, surtout des femmes et des enfants. Ne parlons pas de la Croatie, en solidarité avec le peuple serbe qui a souffert le martyre durant la 2e Guerre mondiale à cause de l’alliance entre les Croates et les nazis. Bien évidemment, elle refusera de jouer contre l’Espagne, pour protester contre la présence des deux enclaves colonialistes Melilla et Ceuta, ou contre la France suite à son passé colonialiste, ni contre l’Arabie saoudite du fait de l’oppression des femmes…ni même contre le Brésil qui a emprisonné Luiz Inácio Lula da Silva!”

LIRE  Effets sur Israël d’une victoire de Joe Biden : une analyse de Caroline Glick

Et vient l’estocade: “Si nous nous conformons à cette règle, l’Argentine ne devra jamais jouer contre l’équipe de Palestine. La bande de Gaza est dirigée par l’organisation terroriste du Hamas, qui elle même est en guerre contre l’Autorité Palestinienne qui dirige la Rive occidentale. Alors, ne jouons contre personne, même pas contre nous mêmes, car nous ne sommes même pas capables de lutter contre la corruption qui sévit dans notre propre pays…”.

Source www.lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire