La Knesset adopte la loi contre les ONG anti-israéliennes

0
287

La Knesset a adopté en 2e et 3e lectures la loi dite “Shovrim Shetika”, présentée par le ministre de l’Education Naftali Benett et la députée Shouli Moualem-Refaeli (Habayit Hayehoudi). Cette loi interdit dorénavant à toute ONG d’extrême gauche qui agit contre Tsahal et contre les objectifs éducatifs fixés par le ministère de pouvoir entrer dans les établissements scolaires pour y rencontrer des élèves et diffuser leur propagande. Le texte donne pouvoir au ministre de l’Education de fixer les règles qui régiront l’accès aux établissements scolaires pour des organisations extérieures.

Après l’adoption de la loi, le ministre de l’Education a déclaré: “La situation qui prévalait dans laquelle des organisations qui délégitime Tsahal ou l’Etat d’Israël puissent empoisonner l’esprit des élèves est désormais révolue. ‘Shovrim Shetika’ a franchi depuis longtemps les lignes rouges du débat légitime en répandant des calomnies sur les soldats de Tsahal dans tous les forums étrangers possibles. Tant que des ONG agiront à l’étranger contre Tsahal et l’Etat d’Israël ne permettrai pas qu’elles mettent le pied dans nos écoles…”.

Shouli Moualem-Refaeli a tenu des propos identiques, soulignant que le système scolaire israélien a pour but de donner aux enfants et aux jeunes l’amour d’autrui, l’amour de l’Etat d’Israël et l’amour de Tsahal.

L’organisation Shovrim Shetika a réagi comme on pouvait l’imaginer, montrant qu’elle n’est pas une simple organisation qui pourchasse des comportements immoraux dans Tsahal – pour autant qu’il y en ait – mais qu’elle poursuit un agenda politique bien précis: “Après les tentatives d’imposer plus de religion, voici les tentatives d’imposer le silence. Le ministre de l’Education Naftali Benett a tellement peur de nous qu’il a voulu faire adopter une ‘loi pour faire taire l’occupation’. Il veut devenir un colon des écoles et imposer son idéologie aux enfants telle qu’il l’a exprimée encore récemment: il est juste de tirer sur des enfants de huit ans mais qu’il est interdit de déloger des colons de chez eux. Cette tentative de nous bâillonner n’arrivera pas à dissimuler l’occupation mais elle démontre combien Benett et ses amis ont peur. Il faut qu’ils réalisent que tant que durera l’occupation, il y aura des soldats qui rompront le silence et révèleront au grand jour ce que nous faisons dans les territoires depuis cinquante-et-un ans. Vous voulez nous faire taire? Mettez fin à l’occupation!”.

LIRE  Israël : chez Café Café, les clients polis payent moins cher...

Source www.lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire