La Cour suprême a voté une loi autorisant la non-restitution des corps de terroristes afin de pouvoir les utiliser comme monnaie d’échange

0
178

Ainsi, cette nouvelle loi permettra à l’armée d’ordonner l’inhumation temporaire de corps de terroristes afin de pouvoir plus tard négocier leur restitution en échange par exemple des corps des soldats israéliens détenus par les terroristes du Hamas dans la Bande de Gaza.

Pour les familles des terroristes, qui sont représentées par le centre juridique Adalah, « la détention des corps est une violation du droit international et du droit israélien ».

Selon l’association, l’armée n’aurait pas le droit d’utiliser des cadavres comme moyens de pression.

Or le fait que la Cour suprême ait voté cette loi autorise désormais l’armée à utiliser cette pratique.

Selon l’association (les chiffres qui suivent sont donc à prendre avec beaucoup de recul…..), plus de 250 corps seraient actuellement entre les main de l’armée. Rappelons que seul les corps des terroristes sont concernés….

Source Koide9enisrael

LIRE  L’aveu de Bonnet prouve la connivence de l’Etat avec le terrorisme palestinien

Aucun commentaires

Laisser un commentaire