La grève de l’Education Nationale en Israël évitée

0
67

A la 90e minute : la grève prévue demain a été évitée et l’année scolaire s’ouvrira demain en ordre | Au terme d’une longue discussion entre le ministère des Finances, le ministère de l’Éducation et le Syndicat des enseignants – les parties ont conclu les principes de la nouvelle convention collective du personnel enseignant, selon laquelle le salaire augmentera, le calendrier des vacances va être ajusté entre autres.

Be’hadré ‘Harédim – Yanki Farber

Au dernier moment : suite aux accords, la menace de grève dans le système éducatif a été écartée, le conflit sera annulé et les ordonnances restrictives seront retirées du tribunal.

Un accord détaillé sera conclu dans les prochains jours. Le ministre des Finances a annoncé que la question de la source budgétaire pour le financement de l’accord sera soumise à discussion et à la décision au sein du gouvernement, après quoi le travail de rédaction de l’accord commencera. Au terme d’une longue discussion entre le ministère des Finances, le ministère de l’Éducation et le syndicat des enseignants, les parties ont arrêté les principes de la nouvelle convention collective du personnel enseignant.

Voici les principaux points des accords :

Augmentation de salaire pour un enseignant à partir de 9 000 NIS et ajouts d’au moins 1 100 NIS par enseignant. En outre, une prime de fidélité de 10 000 NIS sera accordée après trois ans dans le système. Augmentation du salaire des directeurs de départ à 19 000 NIS.

Ajustement du calendrier des vacances : les établissements d’enseignement travailleront les jours de Isrou ‘hag, Lag ba’Omer et pendant le jeûne d’Esther (veille de Pourim). Les jours Isrou ‘hag seront compensés par ceux entre Yom Kippour et Souccoth et les enseignants auront deux jours de vacances au choix.

LIRE  La révolution turque calque - au ralenti - la révolution ianienne

Encourager l’excellence : une enveloppe de rétribution d’une valeur de 400 à 1 000 NIS sera remise au directeur, afin que de récompenser les enseignants qui prennent des initiatives exceptionnelles. Il sera autorisé également que les enseignants qualifiés puissent donner des cours en plus.

Le Premier ministre Yair Lapid a commenté l’accord : « Je suis heureux que l’année scolaire s’ouvre en ordre et je félicite le ministre des Finances Avigdor Lieberman, le ministre de l’Éducation Yifat Shasha Biton et le secrétaire général du Syndicat des enseignants Yaffe Ben David, pour leur dur labeur pour parvenir à un bon accord qui renforcera le statut des enseignants en Israël et améliorera le niveau d’éducation que reçoivent les enfants israéliens. Il correspond à un investissement dans un bon système éducatif avec des enseignants jeunes et expérimentés correctement rémunérés est un investissement dans nos enfants et dans l’avenir de l’État d’Israël. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire