La lutte contre l’antisionisme au coeur du programme du nouveau gouvernement autrichien

0
284
Newly sworn-in Austrian Chancellor Sebastian Kurz (L) and Austria's new Vice Chancellor Heinz-Christian Strache arrive for a press conference after the first meeting of Austria's new cabinet on December 19, 2017 in Vienna, Austria. / AFP PHOTO / JOE KLAMAR

Le nouveau gouvernement de coalition autrichien s’engage à lutter contre l’antisionisme en plus de l’antisémitisme, dans son programme publié jeudi.

Dans le cadre de ce combat, « l’Autriche ne soutiendra plus aucune initiative des organisations internationales, comme l’ONU, qui remet en question le droit d’Israël à exister en tant qu’État juif ».

Composé du Parti populaire conservateur (ÖVP) de Sebastian Kurz, et du Parti des Verts, représenté par Werner Kogler, le nouveau gouvernement a présenté jeudi son programme lors d’une conférence de presse à Vienne.

Le programme appelle également à la « mise en œuvre » de la déclaration du Conseil européen de 2018 lancée par l’Autriche, sur la lutte contre l’antisémitisme, qui appelle les États membres de l’UE à accroître la sécurité des communautés et des institutions juives.

De même, le programme appelle à « adopter et mettre en œuvre une stratégie globale pour prévenir et combattre toutes les formes d’antisémitisme dans le cadre de leurs stratégies de prévention du racisme, de la xénophobie, de la radicalisation et de l’extrémisme. »

Enfin, le programme du gouvernement autrichien précise également que « le droit d’Israël à exister ne doit pas être remis en question ».

Source fr.news-front.info

LIRE  Les services de sécurité : les Iraniens tentent d'attirer des israéliens à l'étranger pour les enlever

Aucun commentaires

Laisser un commentaire