L’administration Trump va augmenter l’aide versée à la Cisjordanie et Gaza

0
599
Alors que le budget total sera réduit d’un tiers, l’aide aux Palestiniens augmentera de près de 200 M d’euros

L’administration américaine envisage de réduire de manière drastique le montant de ses aides internationales, à l’exception entre autres de la Cisjordanie et de Gaza où elle prévoit une augmentation d’environ 200 millions d’euros, a révélé lundi le magazine américain Foreign Policy, citant des documents internes du département d’État.

D’après ce rapport, le gouvernement Trump prévoit une coupe d’environ un tiers du budget total du département d’État et de l’agence américaine chargée de l’assistance humanitaire, USAID (l’Agence des États-Unis pour le développement international).

Presque tous les pays qui bénéficient actuellement de l’aide des États-Unis devraient être touchés par cette réduction, sauf quelques rares exceptions dont la Cisjordanie et Gaza qui se verront attribuer une augmentation de 4.6%, soit près de 200 millions d’euros.

L’aide américaine reversée aux Palestiniens fait l’objet depuis plusieurs années de coupure puis de rétablissement par le gouvernement, selon le contexte politique et régional.

Plus récemment, l’administration américaine de Barack Obama, avait versé 221 millions de dollars (205.4 millions d’euros) à l’Autorité palestinienne juste avant l’investiture du nouveau président, qui l’avait immédiatement gelée.

Barack Obama à la fin de sa dernière conférence de presse le 18 janvier 2017 à Washington
Brendan Smialowski (AFP/Archives)

 

D’autres pays du Moyen-Orient verront leur budget d’aide augmenter comme la Syrie, l’Irak et la Libye, où des centaines de millions d’euros seront investis sous réserve d’approbation du budget.

Le rapport a par ailleurs indiqué que l’aide accordée à l’Egypte sera réduite de 47,4%, soit près de la moitié du budget actuel, ce qui contraste avec la rencontre « chaleureuse » entre le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi et Trump à Washington début avril.

LIRE  Corona en Israël : baisse drastique du nombre de malades graves

Ce sera également le cas pour la Jordanie qui se verra imposer une baisse de 21% de son budget d’aide. Le roi Abdullah a pourtant été le premier dirigeant arabe à avoir rencontré la nouvelle administration, et le seul à avoir été invité deux fois.

Source http://www.i24news.tv/fr/actu/international/143576-170425-l-administration-trump-va-augmenter-l-aide-versee-en-cisjordanie-et-a-gaza

Aucun commentaires

Laisser un commentaire