Démission de l’auteur du rapport de l’ONU qui dit qu’Israël = apartheid

0
642

Trois jours après la publication d’un rapport aberrant qui conclut qu’Israël est un Etat d’apartheid, la directrice antisioniste et auteur du rapport a donné sa démission.

Selon Reuters, c’est le Secrétaire général des Nations Unies lui-même, António Manuel de Oliveira Guterres, un pro-israélien de longue date, qui est monté au créneau et a fait pression sur la propagandiste pour qu’elle annule le honteux rapport qui affirme qu’Israël impose un « régime d’apartheid » aux Palestiniens.

La Commission économique et sociale pour l’Asie de l’Ouest (ESCWA), qui inclut 18 Etats arabes, a publié le rapport mercredi dernier et a déclaré que c’est la première fois que l’ONU a clairement accusé Israël.

La sous-secrétaire générale de l’ONU et secrétaire exécutive de l’ESCWA a annoncé sa démission lors d’une conférence à Beyrouth, après que le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a insisté pour qu’elle annule son rapport, en déclarant « je lui ai soumis ma démission des Nations Unies. »

En réaction au rapport, le porte-parole du ministre des Affaires étrangères israéliennes a comparé le rapport à la propagande antisémite nazie. Les Etats-Unis ont déclaré être indignés.

Khalaf a défendu son rapport en affirmant dans sa folie antisémite que c’est le premier du genre d’une agence de l’ONU qui fait la lumière sur « les crimes qu’Israël continue de commettre contre le peuple palestinien, qui représentent des crimes contre l’humanité. »

Néanmoins, le rapport préparé par les membres de l’ESCWA a été supprimé du site internet.

Mais Khalaf a déclaré : « soyons clairs, le rapport a été publié et il a un impact. Les Etats membres en ont reçu une copie, et il est disponible. »

Stephane Dujarric, le porte-parole du Secrétariat de l’ONU, a déclaré que le rapport a été publié sans consultation avec l’ONU.

LIRE  160 orthodoxes renvoyés alors qu'ils tentaient de s'infiltrer à Méron

« Le Secrétaire général ne peut pas accepter qu’un sous-secrétaire général ou n’importe quel responsable autorise une publication portant le nom de l’ONU, le logo de l’ONU, sans consulter les départements compétents et même le Secrétaire général en personne, » a expliqué Dujarric.

L’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU Danny Danon s’est réjoui de cette démission, en ajoutant « il y a longtemps qu’elle aurait dû [démissionner] », ajoutant, « les activistes anti-israéliens n’ont pas leur place à l’ONU ».

Le rapport de l’ESCWA affirme qu’il a été établi sur « les bases d’une enquête scientifique et de preuves évidentes, qu’Israël est coupable du crime d’Apartheid ».

Ce que le rapport ne dit pas cependant, ni Rima Khalaf, c’est que 17 des 18 membres de l’ESCWA sont des Etats qui pratiquent l’Apartheid :

Membres de l’ESCWA Comment ils se définissent
Bahreïn Le Bahreïn est un Etat arabe islamique souverain et indépendant.
Egypte L’Egypte fait partie de la nation Arabe.
Irak La constitution de l’Irak garantit l’identité islamique de la majorité du peuple irakien.
Jordanie Le royaume Hashémite de Jordanie est un Etat arabe souverain et indépendant. Le peuple de Jordanie fait partie de la nation Arabe.
Koweit Le Koweit est un Etat arabe souverain et indépendant.
Liban Le Liban est arabe dans son identité et dans son affiliation.
Libye L’islam doit être sa religion, et la Sharia islamique doit être la source principale de sa législation.
Mauritanie La Mauritanie est une république islamique, indivisible, démocratique et sociale.
Maroc Le Maroc est engagé à approfondir les liens entre les Arabes et l’Oumma islamiste.
Oman Le Sultanat d’Oman est un Etat arabe, islamique et indépendant.
Palestine La Palestine fait partie du monde arabe, et le peuple palestinien fait partie de la nation arabe.
Qatar Le Qatar est un Etat arabe souverain et indépendant.
Arabie Saoudite Le Royaume d’Arabie saoudite est un Etat arabe islamique souverain et l’islam est sa religion.
Soudan La République du Soudan est un Etat souverain et indépendant. C’est un Etat démocratique, décentralisé, multi-culturel, multi-racial, multi-ethnique, multi-religieux, et multilingue ou la diversité coexiste.
Syrie La République arabe syrienne est un Etat démocratique indivisible avec une totale souveraineté, et elle ne peut pas renoncer à une partie de son territoire. Elle fait partie de la terre arabe. Le peuple de Syrie appartient à la nation arabe.
Tunisie La Tunisie est un Etat libre, indépendant et souverain ; sa religion est l’islam, sa langue est l’arabe, et son système est républicain.
Emirats L’Union des Emirats fait partie de la Grande nation arabe, qui est unie par les liens de sa langue, de son histoire et de sa destinée commune. Le peuple de l’Union est un seul peuple, et il fait partie de la nation Arabe.
Yémen La République du Yémen est un Etat arabe, islamique, indépendant et souverain.
LIRE  Un assassin d'enfant va bénéficier d'une libération conditionnelle !

 

Comme on le voit, aucun de ces Etats sauf un, le Soudan, ne prévoit dans sa constitution l’égalité entre les races, les peuples et les religions – c’est la définition d’un Etat d’apartheid.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire