L’Autorité Palestinienne « déçue » de l’Administration Biden

0
29

Par Shraga Blum – Iphinfo

De manière générale, les responsables de l’AP se rendent compte que les Etats-Unis se concentrent sur le volet économique mais sont très prudents voire attentistes pour tout ce qui concerne l’aspect politique. Parmi les causes de cet infléchissement, la question du versement des salaires aux terroristes détenus, que l’Administration Biden voudrait voir supprimée, ce dont Abou Mazen et ses acolytes ne veulent pas entendre parler de peur de se voir monter contre eux la « rue palestinienne » déjà de plus en plus conquise par la Hamas. La position des Américains sur cette question est si ferme que deux hauts responsables de l’Autorité Palestinienne ont dû renoncer à se rendre aux Etats-Unis au mois de septembre sous peine de se faire arrêter à cause de leur implication dans le versement des salaires aux terroristes. Washington souhaiterait des gestes significatifs de l’AP en direction d’Israël ce qui réduirait selon les Américains l’opposition de l’opinion publique israélienne à la réouverture du Consulat général des Etats-Unis à Jérusalem.

L’attitude américaine peut aussi s’expliquer par deux autres facteurs : l’attente de voir Yaïr Lapid arriver au pouvoir et aussi le fait que les Etats-Unis sont entrés dans une années électorale, avec les échéances de mi-mandat où les Démocrates risquent de perdre des plumes et la majorité dans les deux chambres du Congrès. Une politique trop propalestinienne de l’Administration américaine ne rendrait pas service aux candidats démocrates.

LIRE  Les forces US de Norvège envoyées au Moyen-Orient

Aucun commentaires

Laisser un commentaire