Le jour de l’attentat à Jérusalem : le président du parti Avoda contre la distribution d’armes aux civils par Ben Gvir

0
83

Le président du Parti travailliste exige que le gouvernement rentre immédiatement chez lui, à la lumière d’un article du journal Haaretz, dans lequel il est affirmé que la distribution d’armes par le ministère de la Sécurité nationale ne respecte pas les règles requises. C’est ce qu’il a trouvé à dire un jour où il a été prouvé que les armes peuvent prévenir un désastre encore plus grave.

JDN

Le jour du grave attentat de Jérusalem, au cours duquel il a été une fois de plus prouvé que le port d’armes par des civils et des militaires sauve des vies, le président du parti travailliste, la députée Merav Michaéli, adresse une lettre d’avertissement au ministère de l’Éducation nationale. C’est avertissement avant d’engager des poursuites judiciaires concernant la distribution d’armes personnelles par des personnes non autorisées à cet effet et exige en outre le limogeage de l’ensemble du gouvernement.

Selon Michaeli : « Ben Gvir sème la violence et la destruction, tout en enfreignant la loi. Il met en place des milices armées privées qui vont nous faire tous des ravages. Ce gouvernement doit partir maintenant. »

Hier (mercredi), le président du Parti travailliste, la députée Merav Michaéli, par l’intermédiaire du conseiller juridique du parti travailliste, Omri Segev, a adressé une lettre d’avertissement avant d’engager une procédure judiciaire à M. Israel Avisher, directeur de la Division des permis d’armes à feu au sein du Parti travailliste émis par le Ministère de la Sécurité nationale, à la lumière des publications du journal Haaretz sur la procédure dangereuse : le ministère de la Sécurité nationale examine les personnes qui ne sont pas qualifiées pour cette demande personnelle de port d’armes.

La présidente du parti travailliste, la députée Marev Michaéli : « Distribuer des armes personnelles sans contrôle à ceux qui ne méritent pas de porter des armes, entre les mains de ceux qui ne savent même pas vérifier qui peut porter des armes, est dangereux et entraînera Ben Gvir à semer une fois de plus la violence, la destruction et la ruine. Il crée des milices armées privées qui mèneront à la même réalité sanglante qui prend des vies, tout comme c’est le cas dans la société arabe.

Les citoyens d’Israël paieront pour cette anarchie plus tôt que prévu, un prix terrible. Ce gouvernement destructeur doit partir maintenant. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire