Le président de la Knesset annule un colloque d’extrême gauche à la Knesset

0
356
Religious Jews seen during celebrations of Hayei Sarah (Life of Sarah) Shabbat celebration in Hebron, West Bank on November 2, 2018. The story of the Life of Sarah is commemorated as she is the wife of Abraham, a forefather of the Judaism, at the Cave of the Patriarchs where Abraham and Sarah are believed to be buried. Photo by Mendy Hechtman/Flash90 *** Local Caption *** ????? ?????? ??? ??? ??? ??? ??? ???? ???? ?????

C’est sous le titre de “’Hévron d’abord!” – rappel des retraits israéliens qui suivirent les accords d’Oslo – que des députés et organisations d’extrême gauche avaient prévu lundi prochain la tenue d’un colloque dans l’enceinte de la Knesset. L’initiative de ce colloque avait été prise en toute discrétion par les députés Ayman Oudeh et Dov Hanin (Liste arabe unifiée), ainsi que Mikhal Rozhin (Meretz). Y étaient invités des responsables et activistes de Shovrim Shetika, Shalom Akhshav, Yesh Din et B’Tselem. Du “beau monde”… L’objectif principal de ce colloque était de lancer un appel pour l’expulsion des Juifs de Judée-Samarie dont la première étape, hautement symbolique, devrait être celle du Yishouv juif de ‘Hévron !

L’invitation à cette rencontre était formulée de manière particulièrement haineuse: “Cela fait cinquante ans qu’une poignée de colons installés au cœur de la population palestinienne de ‘Hévron mènent le gouvernement par le bout du nez vers un régime d’apartheid physique et juridique cruel. Des centaines de soldats sont envoyés par le gouvernement pour appliquer cette séparation, des budgets colossaux sont débloqués en faveur de cette poignée de gens sur le compte du reste des citoyens, et les frictions entre populations mènent à une situation destructrice faite de violences et d’actes extrêmes à l’image du massacre commis par Baroukh Goldstein ou l’affaire El-Or Azaria, et des pertes en vies humaines des deux côtés”.

Photo by Yonatan Sinde/Flash90

Afin de tromper le président de la Knesset, les organisateurs avaient même modifié le titre pour le rendre “innocent”. Mais Yuli Edelstein a découvert le pot-aux-roses et a immédiatement annoncé qu’il ordonnait son annulation. L’explication officielle qu’il a donnée pour cette annulation est le discours que doit prononcer le même jour à la Knesset le président tchèque Miloš Zeman. Visiblement irrité, Yuli Edelstein a déclaré: “Jour après jour, certains députés tentent d’agir derrière mon dos et derrière le dos des fonctionnaires de la Knesset afin d’organiser des rencontres de basse politique. Mais les mensonges finissent toujours par être découverts”.

LIRE  Israël : pas de progrès pour tenter d'empêcher de nouvelles élections

Le député Motti Yogev (Habayit Hayehoudi) a vu un signe dans l’annulation de ce colloque: “Non seulement le président tchèque va reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël en y ouvrant une représentation diplomatique, mais sans le savoir, il a fait un geste pour ‘Hévron car sa venue a aussi été pour quelque chose dans l’annulation de ce colloque d’extrême gauche dirigé contre les Juifs de la Ville des Patriarches”.

Les organisateurs ont malgré tout affirmé que le colloque aura lieu dans l’enceinte du parlement mais dans une salle annexe.

La Knesset est le lieu de tous et pas seulement de l’extrême droite (sic). Elle doit permettre un débat démocratique qui reflète toutes les opinions”.lieu qui sera indiqué au dernier moment. Mikhal Rozhin a déclaré: “Ici ce n’est pas le siège du Likoud. Le président de la Knesset n’a aucun droit de faire taire ceux qui ne sont pas d’accords avec lui (…). Son argument sur la venue du président tchèque ne tient pas. Ce n’est pas la première fois qu’il utilise ce genre d’excuses pour imposer une censure, cela s’est déjà passé lors d’un colloque précédent que nous avions organisé sur le thème des ‘enfants sous l’occupation’.

Amis fidèles d’Israël de l’étranger, ennemis irréductibles d’Israël de l’intérieur…

Photo Noam Arnon / Yishouv juif de Hevron

Source lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire