Les images des étudiants juifs de France pris à partie par le service d’ordre du Rassemblement national lors d’un meeting de Marine Le Pen hier à Metz – Vidéo

0
274

Ce sont des images qui sont en train de faire le tour du net depuis hier soir…. Hier, Marine Le Pen organisait un « banquet patriotique », à Metz. En marge de l’événement, des militants de l’Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) qui tentaient de tracter ont été pris à parti par le service d’ordre du Rassemblement national.

« Nous déposons plainte contre le service d’ordre du RN pour coups et blessures en réunion avec usage d’armes », a tweeté le président de l’UEJF Sacha Ghozlan. « Lacrymogènes, matraques, violences. La justice doit réagir avec fermeté face à ces individus haineux qui veulent faire régner la terreur », a-t-il ajouté.

Le Rassemblement national a pour sa part déploré un blessé parmi ses agents de sécurité. Les militants de l’UEJF « se sont montrés violents, blessant sérieusement un membre [du] service de sécurité qui s’est vu donné 30 jours d’ITT » (incapacité totale de travail), a affirmé le parti dans un communiqué. Après l’incident, le parti a déposé « plainte pour coups volontaires ».

« Le Rassemblement national a beau chercher à ripoliner sa façade, les couches de peinture ne seront jamais assez épaisses pour masquer sa nature profonde », a réagi dans un communiqué Dominique Sopo, président de SOS Racisme.

Le député LREM de Paris Mounir Mahjoubi a dénoncé sur Twitter une « agression violente par les services de sécurité du Rassemblement national de Marine Le Pen ou plutôt sa milice interne ».

LIRE  Le gouvernement envisage de fermer complètement l'aéroport Ben Gourion

Aucun commentaires

Laisser un commentaire