Libye : le chef de la diplomatie dit espérer une « normalisation des relations » avec Israël

0
152

Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement intérimaire libyen du général Khalifa Haftar, soutenu par l’armée nationale (LNA) et contrôlant l’est du pays, Abd al-Hadi al-Hajj, a déclaré à Maariv qu’il espérait que la Libye normalise ses relations avec Israël si le problème palestinien était résolu.

« Nous sommes un État membre de la Ligue arabe et nous sommes attachés à ses décisions, ainsi qu’à celles de l’ONU », a-t-il expliqué au journal lors d’une israélien interview donnée à Paris.

« Nous soutenons les droits du peuple, y compris tous les droits du peuple palestinien. Mais nous soutenons la paix dans la région, nous nous opposons au terrorisme et nous le combattons également en Libye », a-t-il ajouté.

Al-Hajj a expliqué que son gouvernement bénéficie du soutien de la Russie, de la France, de l’Egypte, du Royaume-Uni et de l’Arabie saoudite, entre autres, tandis que l’ONU reconnaît également le gouvernement de « l’accord national » de Fayez al-Sarraj, qui siège à Tripoli.

Selon Hajj, les militants extrémistes islamiques à Tripoli seraient soutenus par la Turquie et le Qatar.

Mercredi, des accords ont été signés entre le président turc Tayyip Erdogan et Fayez al-Serraj, le chef du gouvernement basé à Tripoli, que Ankara soutient contre une force militaire rivale basée dans l’est de la Libye.

Hajj a fermement condamné les activités d’Erdogan au Moyen-Orient, l’intervention de la Turquie et l’accord sur le commerce et les armes signé avec le gouvernement de Tripoli.

Source www.i24news.tv

LIRE  Arrivés à dos d'ânes, des blessés syriens s'en remettent à Israël

Aucun commentaires

Laisser un commentaire