Libye : le chef de la diplomatie dit espérer une « normalisation des relations » avec Israël

0
37

Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement intérimaire libyen du général Khalifa Haftar, soutenu par l’armée nationale (LNA) et contrôlant l’est du pays, Abd al-Hadi al-Hajj, a déclaré à Maariv qu’il espérait que la Libye normalise ses relations avec Israël si le problème palestinien était résolu.

« Nous sommes un État membre de la Ligue arabe et nous sommes attachés à ses décisions, ainsi qu’à celles de l’ONU », a-t-il expliqué au journal lors d’une israélien interview donnée à Paris.

« Nous soutenons les droits du peuple, y compris tous les droits du peuple palestinien. Mais nous soutenons la paix dans la région, nous nous opposons au terrorisme et nous le combattons également en Libye », a-t-il ajouté.

Al-Hajj a expliqué que son gouvernement bénéficie du soutien de la Russie, de la France, de l’Egypte, du Royaume-Uni et de l’Arabie saoudite, entre autres, tandis que l’ONU reconnaît également le gouvernement de « l’accord national » de Fayez al-Sarraj, qui siège à Tripoli.

Selon Hajj, les militants extrémistes islamiques à Tripoli seraient soutenus par la Turquie et le Qatar.

Mercredi, des accords ont été signés entre le président turc Tayyip Erdogan et Fayez al-Serraj, le chef du gouvernement basé à Tripoli, que Ankara soutient contre une force militaire rivale basée dans l’est de la Libye.

Hajj a fermement condamné les activités d’Erdogan au Moyen-Orient, l’intervention de la Turquie et l’accord sur le commerce et les armes signé avec le gouvernement de Tripoli.

Source www.i24news.tv

LIRE  Le grand plan de Sarcelles pour lutter contre le racisme et l’antisémitisme

Aucun commentaires

Laisser un commentaire