L’Iran a projeté d’assassiner un politicien pro-israélien en Allemagne

0
738

 

Les services de renseignement iraniens auraient planifié des attentats terroristes contre des organisations et des représentants engagés dans des activités pro-israéliennes en Allemagne, ont rapporté vendredi les médias allemands, citant le bureau du procureur fédéral.

Syed Mustafa H., un Pakistanais de 31 ans qui travaillait pour le Centre aérospatial allemand à Brême, a été inculpé lundi pour avoir mené des activités d’espionnage au profit de Téhéran entre juillet 2015 et juillet 2016.

Il avait été arrêté en juillet dernier à Brême et immédiatement incarcéré.

Selon West German Broadcasting (WDR), les renseignements iraniens ont cherché à assassiner l’ancien président de l’association pour l’amitié germano-israélienne Reinhold Robbe, qui a été député du Parti social-démocrate au Bundestag de 1994 à 2005, puis Commissaire parlementaire pour les forces armées au Bundestag.

C’est la première fois qu’est signalée une tentative d’assassinat d’un homme politique allemand par les services secrets iraniens.

Mustafa a également espionné un professeur franco-israélien qui intervient dans une école de commerce à Paris, mais dont l’identité n’a pas été révélée, a ajouté West German Broadcasting.

Un deuxième suspect pakistanais a été arrêté, puis relâché peu après, faute de preuves suffisantes. Selon WDR, le suspect a effacé le contenu de son serveur informatique qui aurait contenu des informations sensibles, et quitté l’Allemagne juste après sa garde à vue.

Selon le journal Tagesspiegel basé à Berlin, Mustafa travaillait vraisemblablement pour le Corps des Gardiens de la révolution iranienne. Après avoir étudié à l’école d’ingénieur de Bremerhaven College, il aurait fourni des présentations PowerPoint aux services de renseignement iraniens, ce qui indique qu’il était un agent plutôt « amateur ».

LIRE  Révélation : pourquoi Gantz a démantelé Kakhol Lavan

L’acte d’accusation formulé par le procureur indique que le régime iranien a payé Mustafa pour les renseignements obtenus. Il aurait rédigé un « profil des mouvements » de Robbe et a pris des renseignements sur le siège de la société à Berlin. Pour les autorités allemandes, l’activité de Mustafa est « l’indication claire d’une tentative d’assassinat ».

Mustafa a également suivi Robbe dans les transports en commun, sur son trajet de sa résidence à son bureau.

L’acte d’accusation indique également que Mustafa a été en contact avec un agent des renseignements iraniens, en charge de l’espionnage en Europe depuis 2011.

Selon les médias allemands, l’activité d’espionnage de Mustafa fait partie d’une opération iranienne plus importante visant des groupes pro-israéliens en France.

Les autorités soupçonnent que Téréhan a préparé l’assassinat de personnalités pro-israéliennes, qu’il aurait ordonné en cas d’éventuels raids israéliens contre les installations nucléaires iraniennes.

En juillet dernier, un tribunal de Berlin a condamné un citoyen iranien pour espionnage au profit de Téhéran. L’homme de 32 ans a été condamné à près de deux ans et demi de prison pour avoir espionné des dissidents iraniens en Allemagne.

Selon le Jerusalem Post qui a eu accès à des rapports de renseignement allemands, l’Iran a renforcé son réseau d’espionnage en Allemagne en 2015.

Polina Garaev, correspondante d’i24NEWS en Allemagne, a contribué à cet article

Source http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/134573-170108-l-iran-a-projete-d-assassiner-un-politicien-pro-israelien-en-allemagne-medias

Aucun commentaires

Laisser un commentaire