L’Irlande accueille chaleureusement le co-fondateur du BDS

0
537
Le président irlandais salué l’invitation d’Omar Barghouti.

Le président irlandais Michael Higgins, a salué chaleureusement la venue du co-fondateur de l’organisation anti-israélienne BDS (Boycott, Sanctions et Désinvestissements), Omar Barghouti, au début du mois lors d’un événement du Congrès des Unions syndicales irlandaises (Irish Congress of Trade Union), la plus grande organisation de la société civile du pays.

« Vous donnez un grand exemple d’internationalisme en organisant des événements alternatifs et en invitant Omar Barghouti qui parlera des défis à relever pour la Palestine », a déclaré Higgins.

Invité à s’exprimer à son tour, Barghouti a réitéré ses appels à boycotter l’Etat hébreu, mission principale de son organisation qui s’est entre autres fixé comme objectif de nuire à l’économie israélienne et d’inciter des pays et organisations à faire de même.

LEFTERIS PITARAKIS/AFPIrish President Michael D. Higgins
LEFTERIS PITARAKIS/AFP

 

Les ambassades d’Israël à Dublin et à Londres ont vivement dénoncé la venue de Barghouti à l’événement ainsi que la sympathie du président à son égard, a souligné le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien Emmanuel Nahshon au site d’information Times of Israel.

Interrogé par le Times of Israel, le porte-parole du gouvernement irlandais, Hans Zomer a assuré que le président Higgins avait « brièvement introduit » l’hôte convié à l’événement avant de prononcer son discours.

Par ailleurs, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’est entretenu la semaine dernière à Jérusalem avec le ministre irlandais des Affaires étrangères Simon Coveney, à qui il a fait part de son insatisfaction à l’égard de la position de l’Irlande vis-à-vis des Palestiniens.

GPOLe Premier ministre Benyamin Netanyahou et le ministre irlandais des Affaires étrangères Simon Coveney
GPO

 

LIRE  Cette Roumanie qui vendait ses Juifs contre du bétail

La relation entre les deux pays, bien que déjà tendue, n’a vu aucune amélioration suite à la visite de Coveney. L’Etat hébreu reproche à Dublin de ne pas condamner les Palestiniens « pour l’incitation à la violence et la glorification de ceux qui commettent des attaques terroristes », peut-on lire sur la page Facebook de Netanyahou.

La discussion entre les deux responsable s’est focalisée en grande partie sur le conflit israélo-palestinien et « le Premier ministre lui a également demandé pourquoi l’Irlande aide les ONG qui appellent à la destruction d’Israël et a noté que de nombreux pays européens ignorent le problème fondamental du conflit étant le refus palestinien de reconnaître l’état des Juifs », est-il également indiqué.

Au cours de son voyage de trois jours dans la région, le ministre irlandais a également rencontrer des « représentants d’ONG israéliennes et palestiniennes financées avec l’aide irlandaise », selon son bureau.

L’Irlande est l’un des soutiens les plus fervents des Palestiniens en Europe. En mai dernier, après le vote du conseil municipal de Dublin, il avait été décidé de hisser le drapeau palestinien au sommet de l’hôtel de ville jusqu’à la fin du mois de mai « comme geste de solidarité avec le peuple palestinien ».

Source www.i24news.tv

Aucun commentaires

Laisser un commentaire