L’OCDE prévient que la bulle immobilière israélienne pourrait éclater

0
621

L’organisation économique internationale de l’OCDE a averti que la bulle immobilière d’Israël pourrait connaître une correction « sévère » dans l’année à venir, mais a prédit la poursuite d’une croissance élevée pour l’Etat juif dans son étude économique annuelle dimanche.

L’étude, qui a été présentée à Jérusalem par Alvaro Pereira, économiste en chef par intérim de l’Organisation de coopération et de développement économiques, Shai Babad, directeur général du ministère israélien des Finances, et Yoel Naveh, économiste en chef d’Israël, a décrit la performance de l’économie israélienne comme étant « remarquable », avec une croissance annuelle moyenne de 3,3 % depuis 2012, un faible taux de chômage et une politique macroéconomique vigoureuse.

Le ministre des Finances Moshe Kahlon (à gauche) avec l’économiste en chef par intérim de l’OCDE Alvaro Pereira, 11 mars 2018 (Bureau du porte-parole du ministère des Finances)

« L’économie israélienne a connu une croissance plus rapide et plus régulière que toute autre économie de l’OCDE au cours des 15 dernières années », a déclaré M. Pereira. Le chômage est à des niveaux historiquement bas, et l’augmentation du nombre de personnes ayant un emploi a eu un impact significatif sur la convergence continue des niveaux de vie en Israël avec ceux des économies les plus avancées.

Dans le même temps, l’enquête a mis en évidence plusieurs points faibles de l’économie israélienne que le gouvernement devrait prendre en compte s’il souhaite maintenir sa croissance, y compris le fait que les prix des logements ont explosé sous l’effet des loyers élevés.

Les auteurs de l’enquête ont indiqué qu’il y avait de fortes chances qu’une correction « sévère » des prix des logements ait lieu, ce qui pourrait avoir un effet négatif sur l’économie dans son ensemble.

Lire la suite ici fr.timesofisrael.com

LIRE  Israël/Hamas: un responsable égyptien à Tel-Aviv pour les derniers détails d'un accord

Aucun commentaires

Laisser un commentaire