Lod: le maire agressé par des musulmans

2
623
Lod municipal elections candidate Attorney Yair Revivo votes in at a polling station in the mixed Jewish-Arab city of Lod. Israelis all over the country cast their votes in today's municipality elections on October 22, 2013. Photo by Yossi Zeliger/FLASH90 *** Local Caption *** ????? ???? ????? ?????? ??????????? ?????? ???? ?????? ???? ????? ???

Le maire de Lod Yaïr Revivo et son adjoint Amihaï Langfeld ont été violemment agressés vendredi matin tôt dans la grande mosquée de la ville. Suite à des plaintes d’habitants du quartier, juifs et arabes, le maire avait demandé à la police d’intervenir pour faire baisser l’intensité des appels à la prières à l’occasion de la fête de l’Aïd El-Adha (fête du sacrifice) en pleine nuit.

Les policiers ayant refusé d’obtempérer – par peur sans doute, comme cela arrive un peu partout dans le monde –, le maire et son adjoint se sont rendus eux-mêmes dans la mosquée pour demander une baisse de volume des appels. Il faut souligner que la municipalité, la police et les responsables de la mosquée étaient arrivés à un accord sur l’intensité des appels au milieu de la nuit, accord violé sans vergogne par les derniers. Dès leur entrée dans la mosquée, Yaïr Revivo et Amihaï Langfeld ont été pris à partie et agressés par des fidèles qui leur ont même saisi leur téléphone portable. Le maire a même été légèrement blessé à la main. La police est alors intervenue… mais pour expulser le maire et son adjoin t!

Yaïr Revivo a sévèrement critiqué l’inaction de la police malgré la violation par l’imam de l’accord qui avait été conclu. De nombreux enfants se sont réveillés brutalement en pleine nuit, juste le jour de leur rentrée scolaire.

Pourtant d’ordinaire très indulgent avec les nombreuses entorses à la loi des citoyens arabes de sa ville, Yaïr Revivo, cette fois-ci personnellement touché, a vivement réagi. Il a ordonné à tous les services municipaux de rompre tout lien avec la police, notamment les patrouilles communes, « jusqu’à ce que la police se réveille et cesse d’avoir peur des délinquants du secteur arabe ».

LIRE  Nouvelles révélations d'un agent du renseignement israélien sur "l'ange du Mossad"

Suite à ce nouvel incident, qui n’est qu’un exemple parmi les centaines qui sont répertoriés régulièrement à travers le pays, le député Motti Yogev (Habayit Hayehoudi) a promis que le texte de loi sur les nuisances dues aux muezzins sera discuté dès la prochaine rentrée parlementaire. « A Lod, Jérusalem, Akko et de nombreuses autres villes, des citoyens, juifs comme arabes, souffrent du bruit des muezzins » a rappelé le député.

De leur côté, des habitants de Lod se sont regroupés pour agir et ont lancé une pétition sous le titre « Nous ne voulons pas être les sacrifiés de la fête du sacrifice ». Ils demandent à la police de mettre fin à sa politique du « laisser faire » et d’agir pour faire cesser les nuisances nocturnes dues aux appels à la prière musulmane. Ils dénoncent aussi une atteinte à la souveraineté par ces appels ainsi que des processions nocturnes bruyantes face auxquelles la police est inactive.

Photo Yossi Zelliger / Flash 90

Source www.lphinfo.com

2 Commentaires

Laisser un commentaire