Londres : comment résoudre un problème de compteurs d’eau numériques le Shabbat ?

0
103

La communauté juive orthodoxe de Londres vient d’être confrontée à un problème lié aux progrès de la technologie : la municipalité de la ville a en effet décidé, dans le cadre d’un plan de rénovation, de remplacer les vieux compteurs d’eau par des appareils numériques risquant d’entraîner la profanation du Shabbat à chaque ouverture d’un robinet.

D’après le journal Makor Rishon, après avoir cherché des solutions auprès d’ingénieurs locaux, la Badatz de Londres (haut tribunal rabbinique), considérée comme l’institution religieuse la plus stricte de la ville, a décidé de s’adresser à l’Institut israélien Zomet, du Goush Etsion, qui s’est donné pour mission de trouver des solutions technologiques à des problèmes de Halakha, sans enfreindre le moindre commandement, dans certains cas particulièrement complexes.

Le Rabbin Menachem Pearl, directeur de Zomet, a répondu en indiquant tout d’abord qu’il existait également en Israël des compteurs d’eau numériques qui posaient un problème lors de leur utilisation pendant Shabbat étant donné qu’on risquait, en ouvrant un robinet, de fermer un circuit électrique.

Lire la suite ici www.chiourim.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire