Primes versées aux terroristes : discussions entre l’UE et l’Autorité palestinienne

0
379

L’Union européenne va pour la première fois entamer des discussions avec l’Autorité palestinienne (AP) sur la question des primes versées aux auteurs d’attaques terroristes emprisonnés en Israël ou aux familles de terroristes abattus par les forces israéliennes, rapporte jeudi le site israélien d’information Israel Hayom.

“Nous ne croyons pas que la violence soit digne de tout encouragement ou récompense, mais au contraire, elle doit être empêchée et condamnée”, a déclaré un responsable européen à Israel Hayom.

“Le système de paiement pour les prisonniers palestiniens, les anciens prisonniers et leurs familles fait partie du dialogue politique de l’UE avec l’Autorité palestinienne menée au plus haut niveau”, a-t-il ajouté.

Une délégation de hauts fonctionnaires de l’UE est actuellement en Israël et à Ramallah. Les fonctionnaires européens vont vérifier avec l’AP si l’argent européen est utilisé correctement.

Le Parlement israélien (Knesset) a approuvé lundi une loi visant à couper les fonds transférés par l’AP aux familles des terroristes. La loi a été votée à la majorité de 87 voix contre 15 après un débat houleux entre députés.

Le texte stipule que les prestations sociales versées par l’Autorité palestinienne aux prisonniers palestiniens et à leurs proches doivent être déduites des recettes fiscales que l’Etat hébreu transfère annuellement à l’organe administratif de l’AP. L’argent ainsi retenu serait affecté à un fonds destiné à aider les victimes d’attentats terroristes.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

LIRE  7% des musulmans ont été agressés en raison de leur religion, contre 34% des Juifs

Aucun commentaires

Laisser un commentaire