L’Unrwa sauvée par l’Onu

0
118

Malgré les efforts conjugués israélo-américains, l’Assemblée générale de l’Onu a renouvelé pour trois ans le mandat de l’Unrwa, l’agence de l’Onu réservée exclusivement aux « réfugiés palestiniens ». Le vote a été écrasant : 169 pays ont voté pour, sept pays se sont abstenus et seuls les Etats-Unis et Israël ont voté contre.

Washington et Jérusalem souhaitaient un renouvellement d’une année seulement à chaque fois ainsi qu’une supervision beaucoup plus stricte du fonctionnement de cette institution notamment sur les finances et les programmes ouvertement antisémites et belliqueux enseignés dans les écoles sous contrôle de l’Unrwa.

Abou Mazen s’est félicité de cette décision qui selon lui « est une victoire du droit international et des droits des réfugiés palestiniens ».

Mercredi dernier, l’Union européenne et l’Allemagne ont signé un accord avec l’Unrwa portant sur une aide financière accrue. L’UE va augmenter soin aide qui passera de 82 millions d’euros par an à 103 millions d’euros. De même l’Allemagne, en plus de son aide annuelle, va financer quatre projets pour un montant de 59 millions d’euros.

Le britannique Christian Saunders, commissaire général adjoint par intérim de l’UNRWA a déclaré: « Je veux exprimer ma profonde gratitude pour la générosité de l’Union européenne et de ses pays membres, dont l’Allemagne, qui soutiennent les réfugiés palestiniens et créent des opportunités destinées à utiliser leur potentiel, ce qui est crucial pour leur avenir et celui de la région ». Il a remercié l’UE « qui depuis quarante ans est devenue un partenaire stratégique de l’Unrwa »…

Les documents ne manquent pas, notamment des vidéos stupéfiantes, montrant à quel point les écoles supervisées par l’Unrwa avec l’argent européen notamment, enseignent la haine des Juifs, la négation de la Shoah, la glorification des terroristes et du martyre et la négation du droit d’Israël à exister. Par ailleurs, cas unique au monde, elle perpétue le statut de réfugié de père en fils depuis 1948 ce qui maintient le conflit et entraîne des conséquences financières considérables.

LIRE  Donald Trump ordonne la création d'une force armée pour «dominer l'espace»

Et pour parfaire l’image, l’Unrwa est actuellement empêtrée dans des affaires de corruption, népotisme, passe-droits et malversations au plus haut niveau ayant entraîné la démission de son directeur, le suisse Pierre Krähenbühl.

Tout ceci n’empêche pas l’Union européenne de verser généreusement à l’Unrwa des fonds pris sur l’argent de ses contribuables.

Source lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire