Marche contre l’islamophobie avec une photo d’une enfant portant une étoile jaune…

0
175

La manifestation contre l’islamophobie a réuni quelque 13 500 participants, selon un décompte. Lancée peu avant 14 h de la gare du Nord, la marche a suscité une polémique partie de la présence dans le cortège de personnes portant une étoile jaune à cinq branches. Même si celle de David, dont les Allemands marquaient les Juifs durant la Seconde Guerre mondiale en compte six, l’image a provoqué une multitude de réactions sur le web.

L’ancien président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), a jugé la comparaison « à vomir ». Une indignation partagée des défenseurs de la laïcité, dont Gilles Clavvreul, ex-soutien de Manuel Valls. Pour lui : « Le détournement de l’étoile jaune est une infamie ». Aurore Berger, députée LREM des Yvelines, a crié à l’instrumentalisation de l’enfant. David Assouline, sénateur PS, parle d’« écœurement » et l’intellectuel Bernard-Henri Lévy, lui, n’a pas hésité à montrer du doigt Esther Benbassa. La sénatrice écologiste est, en effet, la première à avoir diffusé la photo de la petite fille. « Il n’y a pas d’autobus place de la Contrescarpe. Pas de Vél d’Hiv ni d’étoile jaune contre les musulmans », a-t-il tweeté.

La sénatrice Esther Benbassa, elle, se défend de tout antisémitisme. Dans une série de tweets, l’élue EELV affirme ne pas avoir « remarqué ces insignes ». Puis elle précise que la jeune fille, ainsi que les manifestants avec qui elle défile, portent « une étoile à 5 branches (celle portée par les Juifs en comptait 6), un croissant de lune évoquant la fin du Ramadan ».

LIRE  Judaïsme aux Emirats Arabes Unis : une synagogue à Dubaï !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire