Comment le Mossad a mis la main sur les dossiers nucléaires iraniens

0
420
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu presents material on Iranian nuclear weapons development during a press conference in in Tel Aviv, Israel, Monday, April 30, 2018. Netanyahu says his government has obtained "half a ton" of secret Iranian documents proving the Tehran government once had a nuclear weapons program. Calling it a "great intelligence achievement," Netanyahu said Monday that the documents show that Iran lied about its nuclear ambitions before signing a 2015 deal with world powers. (AP Photo/Sebastian Scheiner)

Les agents du Mossad qui se sont emparés des secrets nucléaires iraniens d’un entrepôt de Téhéran en janvier savaient qu’ils prendraient un grand nombre de dossiers, mais n’ont pas réalisés qu’il y aurait un grand volume de disques, a rapporté mercredi le Yedioth Ahronoth.

Selon le rapport, les agents du Mossad impliqués ont été tellement surpris de trouver ces disques qu’ils se sont entretenus avec le chef du Mossad, Yossi Cohen, qui observait la mission depuis Israël.

Cohen a rapidement donné l’ordre de prendre autant de disques que possible.

Selon le rapport, lors de la préparation de l’opération, on s’était demandé s’il fallait simplement prendre des photos des fichiers ou apporter les fichiers eux-mêmes, une opération plus complexe.

A toutes les étapes, y compris à mi-parcours, Cohen a insisté pour ramener autant d’éléments de preuve physiques que possible afin de réduire à néant les objections de l’Iran qui dirait que les preuves étaient trafiquées.

L’appel ad hoc de Cohen a la mi-opération a eu des répercussions importantes, le premier ministre Benyamin Netanyahou ayant décidé de rompre avec les précédents et de présenter publiquement le matériel de renseignement lors d’une grande conférence de presse le 30 avril.

Beaucoup disent que la présentation de Netanyahou a poussé le président des Etats-Unis, Donald Trump, à prendre la décision finale de quitter l’accord nucléaire iranien de 2015.

En outre, le rapport indique que les informations contenues sur les disques prouvaient une variété de points supplémentaires sur les activités nucléaires de l’Iran dans une mesure beaucoup plus importante que ce qui était simplement contenu dans les dossiers.

LIRE  Comment expliquer le succès de l’avocat (le fruit) israélien en France?

Source www.juif.org

Aucun commentaires

Laisser un commentaire