Nantes : l’abbé Joseph Jugeau sera-t-il reconnu Juste parmi les Nations ?

0
107

Un habitant de La Planche veut faire reconnaître l’action de l’abbé Joseph Jugeau qui, durant la Seconde Guerre mondiale, est venu en aide à 600 Juifs. Il a déposé un dossier auprès du mémorial Yad Vashem.

Durant l’occupation allemande, l’abbé Joseph Jugeau, archiviste du diocèse de Nantes de 1924 à 1960, a aidé quelque 600 Juifs à échapper aux persécutions des Allemands et du régime de Vichy en recherchant des certificats de baptême de leurs ancêtres pour prouver leur aryanité (lire Presse Océan du dimanche 2 août).

« Un homme discret »

Un lecteur nantais, originaire de La Planche, Georges Delhommeau, nous écrit à son tour pour saluer l’abbé Jugeau. Il a même constitué un dossier qu’il a adressé au mémorial de Yad Vashem pour le faire reconnaître comme Juste parmi les Nations,, la plus haute distinction délivrée par Israël.

« Ayant appris, au début de l’année, ce qu’il avait fait pour sauver 600 Juifs de la déportation j’ai contacté le comité Yad Vashem […] J’ai pu constituer un dossier hélas incomplet car tous ceux que l’abbé Jugeau a sauvés ont disparu ». Le dossier, précise M. Delhommeau, a été transmis au début du mois de juillet à Yad Vashem France. Il faudra maintenant attendre la réponse du haut comité Yad Vashem en Israël, au minimum dans un an, pour savoir si l’abbé Jugeau est accepté parmi les Justes.

« J’ai retrouvé, après de nombreuses recherches des membres de sa famille côté maternel qui seraient heureux de voir leur arrière-arrière cousin honoré à titre posthume », conclut-il.

Source www.presseocean.fr

Aucun commentaires

Laisser un commentaire