Nasrallah à Israël : « Comptez jusqu’à 1 million avant de commencer une guerre »

0
648

Le chef du groupe terroriste libanais Hezbollah, Hassan Nasrallah, a prévenu lundi Israël de « compter jusqu’à un million » avant de lancer une nouvelle guerre contre le groupe terroriste islamiste.

S’adressant à la télévision iranienne et cité par le site libanais Naharnet, Nasrallah a déclaré que le Hezbollah ne se tiendrait à « aucune ligne rouge » dans une future confrontation.

« Israël doit compter jusqu’à un million avant de mener une guerre contre le Liban et nous sommes préparés à toute menace, » a-t-il déclaré.

« Nous ne sommes pas les avocats de la guerre. Nous sommes en position de défense », a dit Nasrallah, qui a ajouté : « Face aux menaces israéliennes de détruire l’infrastructure du Liban, nous ne respecterons aucune ligne rouge, notamment en ce qui concerne l’ammoniac de Haïfa et le réacteur nucléaire de Dimona. Le Hezbollah a tout le courage pour cela. »

Ces commentaires marquent la deuxième fois cette semaine que le chef du Hezbollah menace Israël.

Nasrallah a déclaré que les roquettes et missiles du groupe terroriste avaient la capacité de frapper le réacteur nucléaire de Dimona et son infrastructure militaire, ainsi que le réservoir d’ammoniac de Haïfa.

Il y a un an, lors du 37e anniversaire de la révolution islamique iranienne, Nasrallah a menacé de frapper l’installation de stockage d’ammoniac qu’il qualifiait de « bombe nucléaire du Hezbollah ».

Suite aux menaces de la semaine dernière, le ministre israélien des renseignements, Yisrael Katz, a averti que « si Nasrallah ose tirer sur le front d’Israël ou sur son infrastructure nationale, tout le Liban sera touché. »

Nasrallah se cache sous terre depuis la Seconde Guerre du Liban en 2006, bien qu’il ait nié l’an dernier qu’il se cachait dans un bunker souterrain, affirmant qu’il choisissait de « rester loin des projecteurs ».

LIRE  Israël mène le jeu international avec vigilance et brio

Nasrallah n’est pas le seul dirigeant libanais à avoir menacé Israël ces derniers jours. Samedi, le président libanais Michel Aoun a averti que toute tentative israélienne de violer la souveraineté du Liban serait accueillie avec la « réponse appropriée ».

Le Hezbollah, qui jouit d’une grande puissance politique au Liban, étant de facto le dirigeant du pays, est un allié étroit d’Aoun et a deux ministres dans son cabinet.

Source http://www.juif.org/defense-israel/216655,nasrallah-a-israel-comptez-jusqu-a-1-million-avant-de-commencer.php

Aucun commentaires

Laisser un commentaire