Netanyahou accuse Facebook d’être « anti-Likoud »

0
155

A moins de trois semaines du nouveau scrutin électoral du 2 mars, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a téléphoné à Marc Zuckerberg, le patron de Facebook, pour se plaindre du fait que selon lui, la plateforme serait « anti-Likoud » et favoriserait les autres partis.

Netanyahou aurait reproché l’attitude partiale de Facebook à l’égard du Likoud alors qu’il mène une campagne très active sur les réseaux sociaux.

Marc Zuckerberg a répondu que « Facebook est une plateforme ouverte à toutes les idées et qu’ils étaient constamment en discussion avec les dirigeants du monde entier, » promettant qu’il « veillerait à l’équité des publications. »

Lors des dernières élections de septembre 2019, la fonction de messagerie automatique de la page Facebook de Benyamin Netanyahou avait été désactivée pour avoir violé la politique du réseau social, après la publication d’un message disant que « les Arabes veulent nous anéantir tous. »

M. Netanyahou, avait toutefois souligné que le message n’avait rien à voir avec lui.

« Ce n’était pas moi, c’était l’un des employés du QG de campagne », s’était-il défendu sur la radio publique israélienne. « L’erreur a été vite réparée ».

LIRE  Claude Goasguen met l’Iran face à ses responsabilités

Aucun commentaires

Laisser un commentaire