Une organisation néo-nazie aux États-Unis a célébré le meurtre d’un étudiant juif

0
734

Selon un nouveau rapport de ProPublica, l’homme accusé du meurtre de Blaze Bernstein a échangé des messages racistes et antisémites avec des membres d’une organisation de milice néo-nazie.

ProPublica a mis la main sur 250 000 messages cryptés envoyés par l’intermédiaire de Discord, un service de discussion en ligne, de Atomwaffen Division – une organisation néo-nazie extrémiste.

Les messages révèlent l’organisation célébrant le meurtre de Bernstein en janvier, prétendument par Sam Woodward, un membre d’Atomwaffen qui a reçu de l’organisation une formation militaire.

L’un d’entre eux mentionnait Woodward, un camarade de classe de Bernstein  à l’école secondaire de Bernstein, comme « juif homosexuel qui était la risée de l’équipe » (« one man gay Jew wrecking crew ») tandis qu’un autre disait du meurtre: « j’aime cela ».

Woodward a participé à une formation en dehors de San Antonio, au Texas, dont l’usage d’armes, la survie et l’entraînement aux armes. Les films de propagande révèlent que d’autres formations incluaient des amis criant: «Tuez les youpins au gaz» (« Gas the kikes » et «la guerre des races maintenant!»

Les messages de Woodward dans le service de chat étaient parfois des propos inoffensifs tels que des jeux vidéo, des émissions de télévision, et le manque de compagnie, mais également des messages exprimant de la colère au sujet des « colporteurs et des juifs » et des gays.

Dans les jours qui ont suivi le meurtre de Bernstein, le ton de ses messages a changé.

« Salut tout le monde », écrivait-il. « Je voulais juste vous faire savoir que je vous aime beaucoup. »

Source antisemitism.org.il

LIRE  Pourquoi jusqu'ici les Etats-Unis n'avaient pas reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël ?

Aucun commentaires

Laisser un commentaire