Percée médicale israélienne sur la maladie d’Alzheimer

1
1661

Une bonne nouvelle pour les malades diagnostiqués de la maladie d’Alzheimer dans ses débuts: des équipes conjointes du Technion et de l’Université Bar-Ilan ont trouvé une parade technologique qui permettra à un médicament d’agir sur le cerveau qui refusait jusqu’à présent son entrée.

Cet organe fondamental est doté de barrières hémato-encéphaliques, chargées de sa protection contre l’intrusion d’agents pathogènes, de toxines ou d’hormones circulant dans le sang. Ces barrières agissent comme un filtre très sélectif à travers lequel les aliments nécessaires au cerveau sont transmis, et les déchets éliminés. Mais grâce à cette technique mise au point par ces chercheurs israéliens, ce médicament pourra pénétrer dans le cerveau et stopper la progression de la maladie d’Alzheimer! Il s’agit d’une puce nanométrique en silicone transportant le médicament qui ira « tromper » ces filtres et lui permettre d’atteindre les zones atteintes.

Les chercheurs avouent que trouver la parade à cette barrière naturelle du cerveau n’a pas été simple, car le cerveau se défend avec efficacité contre les « éléments étrangers » et réussit généralement à repousser également les médicaments destinés à combattre la maladie d’Alzheimer. Mais, désormais, grâce à cette nano-puce en silicone, cela sera possible. Dès que cette puce atteindra les tissus de destination, elle libérera le produit médicamenteux en se désagrégeant en des particules non toxiques.

La cause principale de cette maladie et de sa progression réside dans la multiplication d’une protéine appelée ‘amyloïde beta’ (BBB) dans les tissus cérébraux qui tue les neurones dans diverses zones du cerveau.

Un grand bravo à l’équipe de chercheurs: Prof. Esther Segal et le doctorant Michaël Rosenberg de la Faculté de biotechnologie et d’ingénierie alimentaire du Technion, Prof. Ouri Shefi et la doctorante Neta Tziloni-Hanin de la Faculté d’Ingénierie de l’Université Bar-Ilan.

LIRE  Hillary Clinton sous l’œil de Moscou

Source lphinfo.com

1 Commentaire

  1. Magnifique nouvelle mais quand les malades pourront ils être traité ?
    Ma maman est malade depuis 2/3 ans et le temps presse …
    Nous sommes désemparés

Laisser un commentaire