Un photographe de Yedi’oth A’haronoth a failli se faire lyncher par des Arabes en plein cœur d’Israël

0
418
Israeli security forces at the scene in Wadi Ara following clashes between Palestinians and Police, as Palestinians demonstrated against US President Donald Trump's decision to recognise Jerusalem as the capital of Israel on December9, 2017. Photo by Flash90 *** Local Caption *** äôâðä ôìùúéðéú ôìùúéðàéú ôìñèéðé ôìñèéðàé äëøæä áéøú éùøàì îôâéï îôâéðéí ååàãé òøä

Lors des émeutes de la nuit dernière à Wadi Ara, au nord du pays, Gil Ne’houshtan, photographe de Yedi’oth A’haronoth, a évité de justesse d’être lyncher par des Arabes :  «J’ai fui, devant des hommes masqués qui ont détruit ma moto » a-t-il rapporté.

Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux de Wadi Ara après des affrontements entre Palestiniens et Police, alors que les Palestiniens manifestaient contre la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël le 9 décembre 2017. Photo par Flash90

Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux de Wadi ‘Ara après les affrontements entre Palestiniens et Police, alors que les Palestiniens manifestaient contre la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël le 9 décembre 2017. Photo par Flash90

« Je suis arrivé à Wadi ‘Ara pour couvrir la manifestation et j’ai garé ma moto à côté des voitures de police à un arrêt de bus sur la route 65. Les Arabes ont commencé à nous jeter des pierres et Yasam (les forces de police israéliennes) a dispersé les manifestants.  Je suis resté proche de la police du moins jusqu’à ce qu’elle décide de fuir a raconté le photographe » a raconté le photographe avant d’ajouter: « Je me suis retrouvé seul devant des dizaines d’hommes masqués qui lançaient des pierres. J’ai commencé à courir vers ma moto, je n’ai pas eu le temps de réfléchir, j’ai décidé de courir le long de la route et de m’éloigner de la zone. En fuyant, j’ai vu les manifestants détruire ma moto, et j’ai réalisé que je venais d’échapper à un lynchage ».

Selon Israel Hayom, 3 personnes ont été blessées samedi soir sur la route 65 dans le nord d’Israël, lorsque des émeutiers ont lancé des pierres sur un bus qui se dirigeait vers Tel Aviv.

Outre la région à majorité arabe de Wadi ‘Ara, dans le nord d’Israël, des émeutes ont eu lieu à différents endroits en Judée-Samarie et le long de la frontière de Gaza.

LIRE  Le Grand-rabbin de Rome : « L’immigration musulmane incontrôlée est une folie »

Tel-Avivre-

Aucun commentaires

Laisser un commentaire