Poignant : un rescapé centenaire retrouve son neveu 70 ans après la Shoah

0
243

Iliyash (Eliahou) Petrushko, né à Varsovie en 1915, est le seul rescapé de sa famille qui a été massacrée par les Nazis. Son histoire incroyable nous est relatée dans un reportage de la télévision israélienne.

Après la Seconde Guerre mondiale, il est monté en Israël et a fondé une famille. Mais il a toujours gardé en lui les souffrances de la séparation et de la perte des siens.

« J’ai réussi, par mes propres moyens, à survivre », a-t-il raconté depuis la maison de retraite où il vit à Kfar Saba. « J’ai une photo de moi avec mon père, ma mère et mes deux frères, qui étaient jumeaux ».

A l’âge de 24 ans,  Eliahou (Iliyash) a réussi à échapper aux Allemands et à franchir la frontière avec la Russie, laissant derrière lui ses parents et ses frères, âgés alors de 16 ans. Il ne pensait pas, alors, qu’il reverrait un jour un membre de sa famille.

Eliahou a poursuivi son récit, des larmes dans la voix : « Je suis rentré en Pologne et Varsovie était totalement détruite. J’ai alors compris quelles tortures ils avaient endurées ». Et de poursuivre avec tristesse : « De toute cette petite famille, j’étais le seul à être resté vivant ».

Mais sur un document de Yad Vashem, il était indiqué qu’il était mort pendant la guerre. Sur ce même document, un Juif russe avait ajouté son propre témoignage en 2005, précisant qu’il était son frère.

« Je suis monté en Israël un an après l’Indépendance, a poursuivi Eliahou ». Cinq ans plus tard, en 1954, il s’est rendu à Yad Vashem pour remplir une feuille de témoignage au sujet de sa famille qui, selon lui, avait été totalement décimée pendant la Shoah.

LIRE  La synagogue du Kibbouts Ein Guédi

Toutefois, il lui restait un doute concernant l’un des jumeaux, Vovek (Wolf) : « Je ne savais pas comment il avait disparu. J’avais reçu une lettre de lui de Magnitogorsk (ville industrielle russe située dans les montagnes de l’Oural). Je n’en ai pas reçu d’autres et je me suis demandé s’il avait été recruté par l’armée russe et tué ou bien s’il était mort dans d’autres circonstances ».

Lire la suite ici www.chiourim.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire