Projet dans le Sinaï : une plage séparée et un restaurant casher

0
250

Un groupe de voyageurs religieux ont compris que le tourisme religieux et haredi dans le Sinaï présentait un grand potentiel économique et ont décidé de créer une plage casher sur la péninsule.

Les promoteurs ont déjà contacté un propriétaire de plage du Sinaï qui a accepté de transformer l’endroit en casher toute l’année, y compris un ‘érouv (permettant de porter des objets le Chabbat), une plage séparée pour les hommes et les femmes, une synagogue et un restaurant casher.

Dans un message publié sur Facebook par le groupe « Les amoureux du Sinaï », l’un des initiateurs, Lior Zino, a demandé l’aide d’un groupe de huit superviseurs de cacherouth pouvant travailler régulièrement dans le Sinaï tous les quelques mois.

Zino, une étudiante et mère de trois enfants qui est à l’origine de l’initiative, dit à Mako qu’il ne s’agissait pas d’un projet basé sur des gains économiques, mais plutôt d’une volonté de fournir de la nourriture casher et des opportunités de loisirs au public religieux. Selon elle, elle s’est rendue dans le Sinaï pour la première fois en février de cette année, voyage qui ne comprenait pas de la nourriture casher, et quand elle a découvert que ce n’était pas le cas, elle ne put manger que des fruits.

« Le propriétaire du camp dans le Sinaï m’a fait une proposition: si je pouvais l’aider à amener des gens chez lui et à l’aider à exploiter le lieu », a-t-elle déclaré, « j’ai accepté que le lieu soit casher pour le public intéressé et il a accepté. Nous viserons le tourisme (pour amener un public religieux / ultra-orthodoxe) et l’objectif est que la plage convienne à tous ceux qui veulent manger casher.

LIRE  Une haine viscérale d’Israël dans le monde arabo-musulman

Lire la suite ici rakbeisrael.buzz

Aucun commentaires

Laisser un commentaire