Que peut faire un gouvernement de transition en Israël?

0
232
Israeli Prime Minister, Benjamin Netanyahu, gestures during a speech at the Knesset, Israel's Parliament in Jerusalem, Monday, Oct. 31, 2016. Netanyahu spoke at the opening of the Israeli parliament's winter session on Monday. (AP Photo/Sebastian Scheiner)

La question des compétences du gouvernement intérimaire se trouve dans un flou juridique: même si la loi fondamentale le considère apte à gérer le pays jusqu’à la formation de la prochaine coalition, elle ne définit pas précisément ses compétences.

La question a déjà été évoquée à plusieurs reprises au sein de la Haute Cour de Justice et ses décisions en la matière ont parfois été surprenantes.

En 2009, il a été décidé qu’il n’était pas souhaitable de nommer des juges pendant cette période de transition. Mais en 2000, la Cour suprême avait considéré que le premier ministre Ehud Barak pouvait continuer de mener des négociations de paix avec les Palestiniens alors qu’il avait déjà démissionné.

Que peut faire le gouvernement intérimaire? Il peut par exemple nommer de nouveaux ministres pour remplacer ceux qui ont été limogés ou qui ont choisi de quitter leurs postes.

Le premier ministre peut d’ailleurs facilement limoger ou nommer des ministres de son gouvernement de transition puisqu’il n’a pas besoin de l’accord de la Knesset pour le faire.

La loi lui demande toutefois d’agir de façon mesurée et sans provoquer de conflit d’intérêt.

Source www.i24news.tv

LIRE  Le Parti travailliste va présenter son plan de “séparation” des “Palestiniens”

Aucun commentaires

Laisser un commentaire