Rapport accablant de l’ONU sur le Hezbollah

0
184
epa03587099 Lebanese supporters of Hezbollah raise their hands as they listen to the televised speech of the Secretary General of Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah during a rally to mark the party's Martyrs Day at southern suburb Beirut, Lebanon, 16 February 2013. Portraits behind show Lebanese Hezbollah commanders Ragheb Harb (C) Abbas Mussawi (R) and Imad Mughnieh (L). Mussawi was killed on 16 February 1992 in an Israeli air raid in Nabatiyeh Harb was assassinated in southern Lebanon during Israel's occupation in February 1984, Mughnieh was killed in a car bombing in the Syrian capital Damascus on 12 February 2008. EPA/WAEL HAMZEH

Un rapport commandé par le secrétaire-général de l’Onu Antonio Gutteres confirme toutes les allégations d’Israël concernant le Hezbollah. Le rapport indique notamment que l’organisation terroriste perturbe les activités des forces de la Finul en lui interdisant notamment l’accès à certaines zones du Sud-Liban.

Le secrétaire-général de l’Onu exprime « son inquiétude » face aux activités du Hezbollah, appelle l’organisation terroriste à respecter la résolution 1701 prise après la 2e Guerre du Liban et demande au gouvernement libanais de procéder au désarmement de la milice chiite…

Antonio Gutteres rappelle que la liberté d’action et de mouvement de la Finul doit être totale et accuse le Hezbollah de tromperie en se cachant derrière une pseudo-organisation écologiste dont les « militants » revêtus comme tels se rapprochent de la frontière israélo-libanaise pour observer en réalité les activités de Tsahal.

Des mois après la destruction des tunnels souterrains du Hezbollah par Tsahal, la Finul n’a toujours pas reçu l’autorisation du Hezbollah de se rendre sur les lieux d’où ces tunnels ont été creusés.

Le rapport de l’Onu aborde aussi d’autres griefs avancés par Israël, notamment l’utilisation du port de Beyrouth pour l’acheminement d’armement au profit du Hezbollah ainsi que le projet de fabrication de missiles de haute précision sur le territoire libanais.

L’ambassadeur d’Israël à l’Onu Dany Danon s’est félicité de ce rapport, même s’il n’aura pas de grande incidence sur le terrain, et a noté que le secrétaire-général de l’Onu a confirmé tout ce qu’Israël prétende depuis des années concernant l’organisation terroriste chiite.

Photo porte-parole Tsahal

Source lphinfo.com

LIRE  Jordanie: le roi annule une visite à Bucarest après des déclarations sur Jérusalem

Aucun commentaires

Laisser un commentaire