Rav Israël Kleiner zatsal

0
1311

Le rav Kleiner était le roch Yechiva de la Yechivath Beth haKérem, une Yechiva sise alors dans le quartier de Jérusalem de ce nom, fréquentée par de nombreux Français connus – le rav Daniel Heymann, le rav Moché Kaufmann, le rav Yehochoua’ Hemmendiger, le rav Refaël Choukroun, le rav Mena’hem Hanau et le directeur de Kountrass, le rav Henri Kahn.

Né en 1937, le rav Kleiner était considéré comme l’un des plus importants disciples du rav Moché Chemouel Schapira et du rav Chelomo Wolbe zatsal, ayant fait partie des premières promotions de la Yechivath Beèr Ya’aqov.

Par la suite, il a étudié durant deux ans auprès du fils du rav de Brisq, rav Yossef Dov Soloveitchik zatsal, dans la Yechiva qui commençait alors (elle compte aujourd’hui près de mille élèves, sous la direction du fils de ce dernier, rav Avraham Yehochoua’).

Il a fondé, après cela, une Yechiva dans ce quartier de Jérusalem dont les habitants s’était juré que jamais cela n’arriverait… Cet établissement a donc accueilli de nombreux Israéliens, mais aussi des jeunes venus de l’étranger.

La force de l’exposé du rav Kleiner, sa profondeur et ses qualités d’orateur ont énormément aidé ces jeunes, leur donnant une image forte de la Tora et ses enseignants. Ses conseils personnels, et sa patience à toute épreuve envers ses jeunes disciples, étaient également remarquables. Certains de ces élèves, par la suite, quand la Yechiva a cessé de fonctionner et s’est transformée en Kollel, ont continué à écouter ses cours durant des décennies. Ses paroles ont été, du reste, réunies en une œuvre forte de quelques 18 tomes, sous le nom de Ne’hamath Yechouroun.

LIRE  Un terrible accident sur la route 90 a décimé une famille de Biniamin

Sous son influence, un ‘héder a été créé à Bayith Végan, ainsi qu’une école de filles.

Le rav Kleiner vivait également profondément engagé dans la défense et l’illustration de la position orthodoxe dans le pays, intervenant dans diverses publications sous un nom de plume.

Sur le plan personnel, ses nombreux enfants se sont mariés avec les plus éminentes familles de la communauté de Tora, et occupent des postes toraniques.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire