Redécouverte du cimetière juif mediéval de Rome

0
1102

Les archéologues italiens ont découvert une partie du Campus Iudeorum, le cimetière depuis longtemps perdu de la communauté juive médiévale de Rome.

La découverte de 38 tombes, avec des restes squelettiques intacts, a été annoncée lors d’une conférence de presse cette semaine au Musée national romain. Une stèle avec une inscription hébraïque a également été trouvée.

Le site, dont les tombes datent du 14ème siècle au début du 17ème siècle, a été découvert lors des fouilles effectuées lors de la restructuration du Palazzo Leonori.

Les archéologues ont creusé jusqu’à huit mètres sous la surface. Une image publiée par le journal Il Messaggero montre des tombes disposées en rangées. L’archéologue Marzia Di Mento a été cité par Il Messaggero en disant que la plupart des restes récupérés semblaient être des hommes, et des fragments de bois et des clous indiquaient que les corps avaient été placés dans des cercueils en bois avant l’enterrement. Deux des squelettes, selon le rapport, apparemment de femmes, portaient des bagues d’or.

Les autorités rabbiniques locales, qui sont en relation avec l’équipe archéologique, a entamé des consultations pour déterminer la juste approche halakhique concernant l’inhumation de ces restes, très probablement juifs.

Situé dans le quartier Trastevere de Rome, le site du cimetière était déjà connu grâce à des cartes et des sources d’archives mais avait disparu physiquement il y a des siècles. Il a été accaparé par les dirigeants pontificaux à la fin du 16ème siècle et finalement rasé au milieu du 17e siècle, lorsque de nouveaux remparts ont été construits. A cette époque, les Juifs, déjà confinés dans un ghetto, ont déplacé leur cimetière du côté du Circus Maximus, qui a été à son tour détruit par le régime fasciste dans les années 1930. Le jardin de roses de la ville occupe maintenant cet endroit, avec une petite plaque commémorant le site d’un cimetière juif.

LIRE  Découverte d'une douzième grotte abritant des Manuscrits de la mer Morte

 

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire