Regardez : l’eau a 5 mètres de haut, 16 000 maisons ont été submergées à Kherson

0
89

Une terrible catastrophe dans la région de Kherson dans le sud de l’Ukraine. L’eau du barrage rompu a atteint une hauteur de 5 mètres. 16 000 maisons à Kherson ont été submergées sous l’eau. Le président Zelensky est arrivé dans la ville pour évaluer les dégâts.

Be’hadré ‘Harédim – Yankee Farber – Photo : Cabinet du Président de l’Ukraine

Des milliers de maisons ont été inondées depuis l’effondrement du barrage géant de Kakhovka dans le sud de l’Ukraine par les Russes, selon Oleksandr Prokudin, gouverneur de la région de Kherson. Il a déclaré sur Instagram aujourd’hui (jeudi) que l’eau inonde environ 600 kilomètres carrés de la région, dont 68% se trouvent sur la rive gauche du fleuve Dnipr, qui est occupé par la Russie. Il a également ajouté que le niveau moyen de l’eau ce matin a atteint 5,61 mètres. Au même moment, le président Zelensky est arrivé aujourd’hui dans la ville pour évaluer les dégâts.

Le service des urgences du district de Kherson a annoncé qu’environ 14 000 habitations dans 15 villes du district avaient été inondées à la suite de la destruction de la centrale hydroélectrique de Kakhovka. « Plus de 14 000 bâtiments résidentiels dans 15 villes ont été inondés, en plus du territoire du parc national de Nizhny Dnipro, cinq cimetières, un cimetière de bétail, un hôpital et un jardin d’enfants », a déclaré le porte-parole du service des urgences dans un communiqué aux médias russes de l’agence TASS.

Il a également indiqué que l’évacuation des habitants se poursuivait et a ajouté, « 4.280 personnes ont été évacuées, dont plus de 170 enfants et 42 personnes à mobilité réduite ».

LIRE  Il y a quatre ans, deux cousins palestiniens ont sauvé le docteur Eitan qui a sauvé à son tour leur proche

Il a souligné que le réseau de communication était en panne, en raison de l’interruption de l’approvisionnement en électricité et en eau.

Comme vous vous en souvenez peut-être, dans la nuit du 6 juin, l’énorme barrage de l’ère soviétique s’est effondré, ce qui a entraîné la perte de contrôle sur le débit de l’eau et a amené le niveau d’eau dans la ville de Kakhovka à une hauteur de huit mètres. .

Les parties russe et ukrainienne se sont accusées mutuellement d’être responsable de la catastrophe. Cet immense barrage alimente en eau les régions du sud, dont la Crimée, que la Russie a annexée en 2014. Elle alimente également en eau glacée les réacteurs de Zaporijia, la plus grande centrale nucléaire d’Europe.

Le réservoir derrière le barrage est également l’une des principales caractéristiques géographiques du pays, et ses eaux ont été utilisées pour irriguer de grandes parties de l’Ukraine, l’un des plus grands exportateurs de céréales au monde.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire