Rencontre Trump-Kim: gros lapsus révélateur de l’ayatollah Khamenei

0
547
A missile seen backdropped by a poster of the Iranian supreme leader Ayatollah Ali Khamenei, during a military exhibition to mark the 28th anniversary of the onset of the Iran-Iraq war (1980-1988), in Tehran, Iran, on Tuesday Sept. 23, 2008. (AP Photo/Hasan Sarbakhshian)

Les yeux de la planète seront tournés mardi vers Singapour ou se tiendra la rencontre historique entre le président américain Donald Trump et le président nord-coréen Kim Jong-un. Ce sera la première fois depuis la Guerre de Corée (1950) qu’un chef d’Etat américain rencontrera son homologue nord-coréen.

Si la quasi-totalité de la communauté internationale souhaite la réussite de ce sommet historique avec à la clé un processus de dénucléarisation du régime de Pyong Yang, un pays du Moyen-Orient voit ce nouveau développement avec inquiétude, et le fait savoir: l’Iran. Ce pays, allié de la Corée du Nord, bénéficie depuis des années du savoir-faire et de la coopération de ce pays dans le domaine nucléaire et  militaire. Avant la rencontre, l’ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique a exhorté Kim Jong-il à annuler ce rendez-vous ou du moins, à ne céder sur rien face à Donald Trump quant au programme nucléaire. Mais l’une des phrases employées par l’ayatollah pour dissuader Kim Jong-un est hautement révélatrice et montre une nouvelle fois la duplicité de ce régime: “La détention de l’arme atomique est la garantie de la survie de votre régime“. En langage de la psychologie, cela porte un nom…

Durant tout le processus de négociations entre l’Administration Obama et le régime des mollahs, le président Rohani et l’ayatollah Khamenei répétaient régulièrement que l’Iran ne cherchera jamais  à se doter de l’arme nucléaire. Cette dernière petite phrase du Guide de la Révolution est un démenti cinglant à toutes ces déclarations faites à l’intention des oreilles d’une communauté internationale qui n’attendait que ce genre de propos pour se donner bonne conscience en signant l’accord de Vienne.

LIRE  Le roi de Jordanie rejette toute idée de confédération avec les Palestiniens

Quel régime totalitaire et belliqueux cherche plus que tout autre à se maintenir si ce n’est l’Iran de mollahs? Et pour obtenir un certificat de garantie, il n’y a qu’un seul moyen: posséder un joker qui a pour nom: bombe atomique!

Source www.lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire